Connectez-vous à nous

Une défaite pour le Rocket de Laval

Rocket de Laval

Une défaite pour le Rocket de Laval

HOCKEY. Le Rocket de Laval a encaissé sa 19e défaite de la saison hier soir, alors que les Senators de Belleville l’ont emporté 4 à 1 dans une rencontre disputée sur la patinoire de la Place Bell, devant 6522 spectateurs.

Commentaires

Seul Adam Cracknell a percé la muraille du gardien des visiteurs, Danny Taylor, à 2:15 du troisième tiers, aidé de Mike Taormina et Nikita Sherbak. Les Senators ont ouvert la marque dès le premier vingt avec un but de Gabriel Gagné. Belleville a ajouté trois autres filets en période médiane, Gabriel Gagné y allant de son second de la partie, ce qui a mis un terme à la soirée de travail du portier des locaux, Charlie Lindgren. Un peu plus tôt, Jordan Murray et Mike Blunden avaient aussi fait scintiller la lumière rouge derrière la cage du Rocket.

Le club-école du Canadien de Montréal a toutefois déclassé ses rivaux au niveau des tirs au but, avec 37 contre 23. Sans surprise, Gabriel Gagné a mérité la première étoile du match, le tableau d’honneur étant complété par deux autres joueurs de Belleville, soit le gardien Danny Taylor (2e) et Jordan Murray (3e).

«Nous avons obtenu de bons lancers au filet, même en deuxième période, a souligné Sylvain Lefebvre via communiqué. C’est difficile quand c’est 4 à 0, mais que tu n’as pas accordé beaucoup de chances de marquer.»

Le Rocket pourra se reprendre dès ce soir devant la même équipe ontarienne. La partie débutera à 19h à l’amphithéâtre de la rue Claude-Gagné.

Seul Adam Cracknell a percé la muraille du gardien des visiteurs, Danny Taylor, à 2:15 du troisième tiers, aidé de Mike Taormina et Nikita Sherbak. Les Senators ont ouvert la marque dès le premier vingt avec un but de Gabriel Gagné. Belleville a ajouté trois autres filets en période médiane, Gabriel Gagné y allant de son second de la partie, ce qui a mis un terme à la soirée de travail du portier des locaux, Charlie Lindgren. Un peu plus tôt, Jordan Murray et Mike Blunden avaient aussi fait scintiller la lumière rouge derrière la cage du Rocket.

Le club-école du Canadien de Montréal a toutefois déclassé ses rivaux au niveau des tirs au but, avec 37 contre 23. Sans surprise, Gabriel Gagné a mérité la première étoile du match, le tableau d’honneur étant complété par deux autres joueurs de Belleville, soit le gardien Danny Taylor (2e) et Jordan Murray (3e).

«Nous avons obtenu de bons lancers au filet, même en deuxième période, a souligné Sylvain Lefebvre via communiqué. C’est difficile quand c’est 4 à 0, mais que tu n’as pas accordé beaucoup de chances de marquer.»

Le Rocket pourra se reprendre dès ce soir devant la même équipe ontarienne. La partie débutera à 19h à l’amphithéâtre de la rue Claude-Gagné.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page