Connectez-vous à nous

Une coopérative charmée par une flotte rechargeable

lidl opening times today

Actualités

Une coopérative charmée par une flotte rechargeable

La Coopérative de soutien à domicile de Laval a disposé ces trois dernières semaines de quatre véhicules électriques dans la foulée du projet Flotte Rechargeable, initié par l’Institut du véhicule innovant (IVI) et soutenu par le programme Action-Climat Québec.

Une expérience qui s’est avérée concluante, soutient Cyndi Ospedale, adjointe à la direction de cette coopérative qui procure du travail à 225 personnes.

«Ils ont tous adoré», dit-elle en parlant des 12 préposés qui ont eu la chance de rouler une semaine au volant d’un de ces véhicules.

L’un d’entre eux, Jean-Pierre, un chef d’équipe, dit avoir été charmé par l’expérience malgré les doutes qu’il nourrissait.

Intégré au tableau de bord de la Kia Soul, le système de repérage de bornes de recharges publiques de la plateforme Circuit électrique a rapidement contribué à dissiper ses craintes initiales de se retrouver avec une batterie à plat, a-t-il confié.

Fière

Directrice générale de la Coopérative de soutien à domicile, Manon Loranger s’est montrée reconnaissante envers le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval, qui a recommandé son entreprise d’économie sociale à l’IVI, ne cachant pas sa fierté d’avoir été la première entreprise lavalloise à prendre part à ce programme.

«Ce projet partage la même vision que la Coopérative, à savoir que c’est l’implication individuelle qui amorce un mouvement qui peut faire la différence et faire évoluer la société. Le bonheur des uns par la solidarité des autres», a-t-elle déclaré par voie de communiqué le 29 juillet.

Objectif

Si ce projet en cours depuis deux ans vise à démocratiser les voitures électriques et faciliter leur intégration dans les parcs de véhicules privés, l’objectif principal demeure celui de démontrer leur rentabilité et viabilité pour les entreprises.

Incidemment, à la lumière des données recueillies du 4 au 26 juillet, l’Institut du véhicule innovant déposera un rapport d’analyse détaillée permettant d’estimer les économies potentielles qu’engendrerait à long terme l’utilisation de véhicules électriques à la Coopérative. Du coup, l’IVI proposera les modèles les mieux adaptés pour l’entreprise et ses employés en fonction de leurs habitudes de déplacement.

Le fait que la Coopérative de soutien à domicile de Laval ne dispose pas de flotte de véhicules ne la disqualifiait pas pour autant de la Flotte Rechargeable, mentionne Olivier Canuel Ouellet, chargé de projet en énergie et changements climatiques au CRE de Laval qui a incité la direction de l’OBNL à poser sa candidature.

«Les employés font beaucoup de kilométrage avec leur propre véhicule ou en transport collectif pour se rendre chez leurs membres, précise-t-il. Ultimement, la direction de la coop pourra évaluer si l’acquisition de véhicules électriques pour leurs déplacements serait un investissement intéressant.»

À ce propos, la Coopérative a déjà songé à se doter d’une flotte de véhicules pour faciliter la vie de ses employés.

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page