Connectez-vous à nous

Une aide de 43 600 $ à la CCIL

Actualités

Une aide de 43 600 $ à la CCIL

ÉCORESPONSABILITÉ. La Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) reçoit une aide financière de 43 600 $ pour accompagner un groupe d’entreprises dans une démarche de gestion du développement durable.

Commentaires

Cette enveloppe accordée par Québec servira à l’implantation de pratiques écoresponsables dans 10 PME des secteurs manufacturiers et industriels.
Celles-ci pourront ainsi aspirer atteindre le niveau 1 lié à l’Engagement du programme de certification ÉCOresponsable du Conseil des industries durables (CID).
Une fois cette certification obtenue, ces entreprises adhéreront au réseau ÉCOleaders.
«Nous évoluons dans un contexte mondial où, pour être compétitive, l’offre des entreprises doit être de plus en plus respectueuse de l’environnement et socialement responsable», a déclaré la ministre régionale Francine Charbonneau par voie de communiqué, le 4 avril.
Incidemment, elle salue l’initiative de la CCIL qui «incite les entreprises à prendre le virage vert […] via plusieurs projets».
La présente démarche qui s’échelonnera sur six mois est cofinancée par Emploi-Québec et le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.

Cette enveloppe accordée par Québec servira à l’implantation de pratiques écoresponsables dans 10 PME des secteurs manufacturiers et industriels.
Celles-ci pourront ainsi aspirer atteindre le niveau 1 lié à l’Engagement du programme de certification ÉCOresponsable du Conseil des industries durables (CID).
Une fois cette certification obtenue, ces entreprises adhéreront au réseau ÉCOleaders.
«Nous évoluons dans un contexte mondial où, pour être compétitive, l’offre des entreprises doit être de plus en plus respectueuse de l’environnement et socialement responsable», a déclaré la ministre régionale Francine Charbonneau par voie de communiqué, le 4 avril.
Incidemment, elle salue l’initiative de la CCIL qui «incite les entreprises à prendre le virage vert […] via plusieurs projets».
La présente démarche qui s’échelonnera sur six mois est cofinancée par Emploi-Québec et le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page