Connectez-vous à nous

Une aide de 197 000 $ pour six CPE de Laval

lidl opening times today

Actualités

Une aide de 197 000 $ pour six CPE de Laval

Six centres de la petite enfance (CPE) de Laval se partageront une aide gouvernementale de 197 000 $ pour l’amélioration de leurs infrastructures et aires de jeux.

Il s’agit d’un soutien financier récurrent qui est déployé après un appel de projet lancé à chaque début d’année. L’enveloppe globale pour 2019 compte 3,5 M$ répartis dans les deux volets de la Subvention pour les projets d’investissement en infrastructures (SPII). Ce programme soutient des travaux d’infrastructures de moins de 50 000 $.

À Laval, ce budget permettra de réaliser six projets visant à assurer la santé et la sécurité des enfants et aménager des aires de jeux extérieurs.

Six projets ont été retenus:

CPE La Giboulée (dans Fabre), 19 682 $ pour la surface de jeux, le bac à sable, les jeux d’eau et du gazon synthétique;

CPE Fleurs du Quartier (dans Laval-des-Rapides) de 49 283 $ pour un agrandissement, pour la surface, pour des jeux d’eau et pour un carré de sable;

CPE Le marmot qui rit (dans Chomedey), 17 778 $ pour la surface, une piste cycliste et des jeux d’eau;

CPE Chez vous c’est chez nous (dans Mille-Îles), 49 777 $ pour un muret de soutènement, la surface, une nouvelle clôture et le remplacement de deux toiles d’abris solaire;

CPE Du Pic (dans Laval-des-Rapides), 49 470 $ pour des jeux d’eau, une clôture et de l’accès à du matériel;

CPE Rosamie (dans Fabre), 11 070 $ pour remplacer la brique, les allèges, la porte extérieure ainsi que le revêtement en décrépitude et une porte d’acier rouillé (infrastructures).

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe a déclaré: «Notre gouvernement veut agir tôt pour favoriser l’épanouissement des enfants. C’est pourquoi nous offrons ce financement pour favoriser des services de garde de qualité, conformes aux exigences légales et réglementaires.»

Le volet régulier de la SPII permet aux CPE de réaliser des projets de rénovations visant à améliorer la qualité, la durée de vie ou le potentiel de services des infrastructures.

Par exemple, il peut s’agir de la toiture, des portes et fenêtres ou de la rampe pour handicapés.

Pour en savoir davantage sur les projets retenus, on consulte le site du Ministère.

Une bonne nouvelle

La nouvelle est accueillie avec joie par les CPE. Pour Michèle Maurier, directrice du CPE du Pic (62 enfants), on peut y voir une volonté gouvernementale d’améliorer les choses.

«Les CPE ont été éprouvés ces dernières années et nous devons toujours rester vigilants, mais ce financement est un signe positif. Nous pourrons réaliser les travaux en octobre.»

Même enthousiasme au CPE de la Giboulée fondée en 1984 (142 enfants) où la directrice Sylvie Pilon applaudit la nouvelle après avoir essuyé un refus en 2018: «Ce financement va nous permettre d’obtenir de nouvelles installations et d’en rénover des vieilles. Nous en avions grand besoin. Les travaux seront faits avant l’hiver.»

Le CPE Fleurs du quartier, locataire dans une église, accueille 60 enfants âgés d’aussi peu que 18 mois à 4 ans et demi. Sa directrice, Martine Francoeur, explique qu’on pourra enfin aménager la cour intérieure qui en avait grand besoin:

«Presque toute la somme accordée servira à la réfection de la cour dont les travaux commenceront le 23 septembre. Nous avons un autre chantier extérieur en vue mais nous devrons probablement le financer nous-mêmes; nous devons d’abord en parler avec l’église. »

Selon un répertoire produit par le ministère de la Famille en 2019, le territoire lavallois compterait 55 centres de la petite enfance et trois fois plus de garderies.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page