Connectez-vous à nous
organismes

COVID-19

Un sondage rappelle l’importance des organismes communautaires

Le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) a dévoilé lundi les résultats d’un sondage portant sur le rôle des organismes communautaires durant la pandémie.

Cela survient à l’occasion du lancement de la 18e Semaine nationale de l’action communautaire autonome.

Le sondage, réalisé par la firme L’Observateur, révèle que 71,8 % des participants croient que les organismes communautaires sont des acteurs-clés en temps de pandémie, notamment pour rejoindre les communautés les plus affectés.

Les personnes sondées ont également relevé quatre rôles principaux des organismes communautaires : aider les gens à combler leurs besoins de base urgents (66,9 %), aider les gens à comprendre et respecter les consignes de santé publique (57,9 %), soutenir les personnes vivant une situation de vulnérabilité (56,6 %), ainsi qu’offrir aux gens un espace d’appartenance pour briser l’isolement et la création de réseaux d’entraide (54,2 %).

À l’inverse, l’ampleur du travail effectué dans la défense des droits (46,2 %) et le rôle dans la contribution à bâtir une société plus juste (43,1 %) sont moins ressortis au sein de l’étude.

«Ce sont justement ces aspects de notre travail qui n’ont pas été valorisés ou même financés par le gouvernement pendant la pandémie alors que les besoins étaient criants, note Caroline Toupin, coordonnatrice du RQ-ACA, par voie de communiqué. Cela reflète une vision étroite du gouvernement quant au rôle que nous jouons dans la société. »

80,9 % des répondants estiment justement que les organismes communautaires devraient recevoir un soutien financier de base adéquat pour leurs activités et le soutien offert à la population.

Par ailleurs, le Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire est prévu pour le printemps 2021. Celui est très attendu par les organismes communautaires qui espèrent obtenir réponse à leurs besoins et attentes.

Bilan lavallois

Avec un bilan de 8673 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 62 cas en 24 heures. Le total de décès depuis le début de la pandémie augmente à 705.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval cumule également 7349 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 619 cas actifs confirmés (-91) sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 14 sont hospitalisées, dont 7 aux soins intensifs.

Bilan en CHSLD et RPA

Trois centres d’hébergement et de soins longue durée (CHSLD) et deux résidences privées pour aînés (RPA) de Laval sont présentement touchés par la COVID-19.

Parmi ceux-ci, le CHSLD Idola-Saint-Jean est celui qui présente le plus haut taux d’infection à 5,7 %. On y dénombre 10 cas.

Voici la liste complète des CHSLD et RPA touchés :

  • CHSLD Idola-Saint-Jean : 10 cas et 5,7 % d’infection;
  • Manoir Saint-Patrice : 1 cas et 1,7 % d’infection;
  • CLSC et CHSLD Sainte-Rose : 1 cas et 1,3 % d’infection;
  • Villa Sainte-Rose : 1 cas et 0,8 % d’infection;
  • Les Résidences Soleil – Manoir Laval : 2 cas et 0,2 % d’infection.

Situation provinciale

Au Québec, le bilan est maintenant de 94 429 cas et 6044 décès.

  • Laval : 8673
  • Montréal : 39 396
  • Laurentides : 5821
  • Lanaudière : 6225
  • Montérégie : 13 813
  • Capitale-Nationale : 7416
  • Mauricie – Centre-du-Québec : 3592
  • Estrie : 2354
  • Outaouais : 2063
  • Chaudière-Appalaches : 2635
  • Bas-Saint-Laurent : 414
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 797
  • Nord-du-Québec : 9
  • Abitibi-Témiscamingue : 243
  • Côte-Nord : 165
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 703
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 14
  • Nunavik : 28
  • Hors Québec : 66
  • Région à déterminer : 2

Au total, 532 personnes sont 92toujours hospitalisées, dont  aux soins intensifs.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page