Connectez-vous à nous

Un service rapide par bus sur Pie-IX d’ici 2022

Actualités

Un service rapide par bus sur Pie-IX d’ici 2022

Par Alexis Gohier-Drolet. 395 M$ seront investis dans le projet de service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX, a indiqué André Fortin, ministre québécois des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, le 1<+>er<+> juin, dans un parc de Montréal-Nord.

Commentaires

L’appel d’offres sera lancé dès le 4 juin. Pour leur part, les travaux débuteront cet automne jusqu’en 2022, selon les prévisions.

Le projet de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) prévoit 11 kilomètres de voies réservées sur Pie-IX, entre le boulevard Saint-Martin et l’avenue Pierre-de-Coubertin, à Montréal.

«L’offre de service sera telle qu’à certains endroits sur l’axe, pendant les heures de pointe, il y aura des autobus à chaque minute», a ajouté le député de Pontiac.

Pour y arriver, l’implantation de 15 stations est prévue, dont deux à Laval, aux intersections des boulevards Saint-Martin et de la Concorde.

Un stationnement incitatif est également projeté près de Saint-Martin.

L’objectif est de passer de 40 000 à 70 000 déplacements sur l’axe Pie-IX. Le coût du projet est estimé à 393,8 M$, soit 364,2 M$ pour l’infrastructure et 29,6 M$ pour l’acquisition de nouveaux autobus

Pont neuf

Une réfection majeure du pont Pie-IX est prévue pour faciliter la mobilité des autobus. Il y aura l’aménagement d’une voie réservée aux autobus en direction de Montréal, ainsi qu’une piste polyvalente pour les vélos sur le côté est.

L’ajout de 28 autobus, fournis en majorité par la Société de transport de Montréal, est également prévu.

De son côté, la Société de transport de Laval (STL) n’a pas encore dévoilé le nombre d’autobus qu’elle compte accorder au projet.

Au total, quatre voies seront aménagées pour le transport vers le sud et deux direction nord.

Vers Montréal

L’aménagement du pont Pie-IX réduira le nombre de voies de trois à deux en direction de Laval.

Cela ne posera pas de problème de transport, selon Éric Morasse, conseiller municipal de Saint-François et vice-président du conseil d’administration de la STL. «Une fois sur le pont, en direction de Laval, il n’y a pas de congestion, a-t-il mentionné. L’entonnoir se crée à Montréal et c’est pourquoi nous priorisons la direction sud.»

Pour s’assurer d’un transport rapide vers le nord, il y aura tout de même une voie réservée sur Pie-IX, ainsi qu’un feu prioritaire à l’arrivée du pont.

L’appel d’offres sera lancé dès le 4 juin. Pour leur part, les travaux débuteront cet automne jusqu’en 2022, selon les prévisions.

Le projet de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) prévoit 11 kilomètres de voies réservées sur Pie-IX, entre le boulevard Saint-Martin et l’avenue Pierre-de-Coubertin, à Montréal.

«L’offre de service sera telle qu’à certains endroits sur l’axe, pendant les heures de pointe, il y aura des autobus à chaque minute», a ajouté le député de Pontiac.

Pour y arriver, l’implantation de 15 stations est prévue, dont deux à Laval, aux intersections des boulevards Saint-Martin et de la Concorde.

Un stationnement incitatif est également projeté près de Saint-Martin.

L’objectif est de passer de 40 000 à 70 000 déplacements sur l’axe Pie-IX. Le coût du projet est estimé à 393,8 M$, soit 364,2 M$ pour l’infrastructure et 29,6 M$ pour l’acquisition de nouveaux autobus

Pont neuf

Une réfection majeure du pont Pie-IX est prévue pour faciliter la mobilité des autobus. Il y aura l’aménagement d’une voie réservée aux autobus en direction de Montréal, ainsi qu’une piste polyvalente pour les vélos sur le côté est.

L’ajout de 28 autobus, fournis en majorité par la Société de transport de Montréal, est également prévu.

De son côté, la Société de transport de Laval (STL) n’a pas encore dévoilé le nombre d’autobus qu’elle compte accorder au projet.

Au total, quatre voies seront aménagées pour le transport vers le sud et deux direction nord.

Vers Montréal

L’aménagement du pont Pie-IX réduira le nombre de voies de trois à deux en direction de Laval.

Cela ne posera pas de problème de transport, selon Éric Morasse, conseiller municipal de Saint-François et vice-président du conseil d’administration de la STL. «Une fois sur le pont, en direction de Laval, il n’y a pas de congestion, a-t-il mentionné. L’entonnoir se crée à Montréal et c’est pourquoi nous priorisons la direction sud.»

Pour s’assurer d’un transport rapide vers le nord, il y aura tout de même une voie réservée sur Pie-IX, ainsi qu’un feu prioritaire à l’arrivée du pont.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page