Connectez-vous à nous

Un secteur du bois de l’Équerre restauré

Actualités

Un secteur du bois de l’Équerre restauré

Pas moins de 190 arbres et arbustes indigènes ont été plantés afin de restaurer un secteur du bois de l’Équerre couvert de nerprun, cette espèce exotique envahissante qui nuit à la régénération des boisés du Sud-Ouest du Québec.

«Introduit d’Europe pour ses qualités ornementales, cet arbrisseau à croissance rapide peut rapidement dominer les sous-bois comme c’est actuellement le cas dans cette partie du bois de l’Équerre», explique l’organisme CANOPÉE – Le Réseau des bois de Laval qui, le 13 octobre, organisait la plantation en collégialité avec la Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre.

Ce faisant, le nerprun contribue à appauvrir considérablement la biodiversité du milieu. Les forêts urbaines de Laval subissent clairement les conséquences de cette compétition avec les espèces indigènes, termine le nouvel organisme régional qui veille à la conservation et la mise en valeur des milieux naturels boisés lavallois. (S.ST-A.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page