Connectez-vous à nous

Un retour dans la LHJMQ pour Richard Trottier

Hockey

Un retour dans la LHJMQ pour Richard Trottier

Richard Trottier effectuera un retour au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) à titre de directeur de l’arbitrage.

Commentaires

Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Gilles Courteau, a annoncé, le 17 juin, l’embauche de l’ancien officiel lavallois. «Je suis très heureux d’avoir cette opportunité de retourner dans l’arbitrage. C’est un retour aux sources en ce qui a trait à ma carrière et un défi que j’ai très hâte de relever. Je désire remercier la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour la confiance qu’elle me démontre», a-t-il admis. «Je ne quitte pas Hockey-Québec en mauvais terme. J’ai été très bien traité. Je suis très reconnaissant envers Guy Blondeau et Sylvain Lalonde de m’avoir gardé dans le giron du hockey. Je voulais me rapprocher de la partie. C’est ce qui m’anime», a-t-il ajouté.

Même s’il est fier de ses dossiers d’aider les régions et les jeunes hockeyeurs, Trottier n’a pas caché que le tournoi extérieur Best Buys faisait partie de ses activités préférées. «J’aimerais bien être associé encore à cet événement», a-t-il lancé.

Une première au Québec

Alors que les deux autres circuits canadiens (Ouest et Ontario) comptaient déjà sur un directeur de l’arbitrage à temps plein, le Québec avait des allures de parent-pauvre. Richard Trottier deviendra le premier à occuper ce rôle pour le circuit Courteau.

«J’administrerai le dossier arbitre, encadrerai six superviseurs et 82 officiels des Maritimes et du Québec. Je m’occuperai du camp d’entraînement, des assignations, du recrutement des arbitres et des superviseurs. La liste est encore longue… J’aurai beaucoup de pain sur la planche», a reconnu Trottier.

Ce dernier aimerait bien que quelques officiels puissent suivre ses traces et percer un jour la Ligue nationale de hockey. «Nos arbitres ont une carrière entre cinq et 15 ans dans le junior. Certains vont lâcher, d’autres iront chez les professionnels. Comme pour les hockeyeurs, les élus sont peu nombreux. J’espère que mon travail et mon expérience que je leur apporterai les rendront meilleurs.»

Un atout pour la LHJMQ

«Je suis ravi que Richard Trottier ait accepté de se joindre à notre organisation, puisqu’il possède un bagage important de connaissances et d’expérience dans le domaine de l’arbitrage. Je suis convaincu qu’il sera un atout important», a déclaré Courteau dans un communiqué.

12 saisons chez les juniors

Trottier a travaillé durant 12 saisons dans la LHJMQ. Il a participé à 380 rencontres, dont 86 parties en séries éliminatoires et neuf en finale de la coupe du Président. Il a été sélectionné pour prendre part au tournoi de la coupe Memorial à trois reprises: en 1979 à Trois-Rivières comme juge de lignes, en 1985 à Drummondville comme arbitre et en 1988 à Chicoutimi comme arbitre.

Deux Championnats du monde à son actif

La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a fait appel à ses services à deux reprises pour arbitrer lors du Championnat mondial de hockey junior de 1985 en Finlande et de 1987 en Tchécoslovaquie, maintenant devenue la Slovaquie et République tchèque.

Au Panthéon

Richard Trottier a été intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ en compagnie de Lucien Deblois, Marc Fortier et Jean Gagnon, le 1er avril 2009. Il a également été intronisé au Panthéon de Hockey région Laval en 2000.

550 joutes dans la LNH

À la suite de sa carrière junior, il a gradué dans la Ligue nationale de hockey (LNH) où il a connu une belle carrière de 13 saisons. Il a participé à 550 matchs de saison régulière, dix parties de séries éliminatoires, en plus d’être sélectionné pour arbitrer lors du match des étoiles de 2001, qui a eu lieu à Denver, au Colorado. Il a accroché son sifflet au terme de la campagne 2000-2001.

Après sa carrière d’officiel, Richard Trottier a été embauché par Hockey Québec. «Ça faisait six ans que j’y travaillais. J’ai été coordonnateur du dossier des arbitres et des projets spéciaux avant de devenir le responsable du marketing et des communications.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page