Connectez-vous à nous

Un retour aux sources pour Manon Massé

Actualités

Un retour aux sources pour Manon Massé

Co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, qui a œuvré 10 ans dans le milieu communautaire lavallois, a été accueillie avec bruit par une foule galvanisée lors de son passage dans un bar du boulevard Cartier, le 4 septembre.

Après avoir donné la parole à des citoyens engagés à la défense de l’environnement, elle est montée sur scène accompagnée de ses six candidats des circonscriptions de Laval, lançant au passage que «Laval-des-Rapides pouvait être prise, comme toutes les autres!».

Celle qui a travaillé pour le Centre des femmes et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Laval a réitéré qu’un gouvernement solidaire abaisserait de moitié le coût des transports en commun et offrirait la gratuité scolaire, et ce, des centre de la petite enfance (CPE) jusqu’au doctorat.

«On nous dit souvent que nos projets ne sont pas réalistes, qu’ils coûtent trop chers, qu’on vit dans une autre époque. C’est eux qui vivent dans une autre époque!» a-t-elle clamé.

Place aux organismes

Avant l’entrée en scène de Manon Massé, trois exposés ont été présentés par des regroupements citoyens.

Sabrina di Matteo, porte-parole de l’organisme Pas de tours dans ma cour, a d’abord rappelé les efforts fournis pour faire avorter les projets de tours d’habitation Commodore et L’Envol dans Pont-Viau.

Daniel Desroches et Denise Leahy, représentant Les Amis du boisé du Souvenir, ont quant à eux insisté sur l’importance d’accroître la canopée urbaine et de conserver des milieux naturels.

C’était ensuite au tour de Diane Mongeau, du blog En harmonie avec la Terre, d’affirmer l’impact individuel que les gens engagés exercent sur l’environnement.

Courage

La dernière à s’exprimer fut la candidate de Laval-des-Rapides, Graciela Mateo. Elle a critiqué le manque de courage politique des élus pour faire changer les choses.

La co-porte-parole et la candidate ont toutes deux apprécié la présence des gens. «Ce fut une fierté de faire salle comble, a mentionné Graciela Mateo. Nous travaillons fort pour aller chercher l’énergie citoyenne.»

La soirée s’est terminée avec la rencontre des candidats et des citoyens, de façon informelle.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page