Connectez-vous à nous

Un retour au football prometteur pour les Gladiateurs

lidl opening times today

Football

Un retour au football prometteur pour les Gladiateurs

NOUVEAUTÉ. Après deux ans d’absence, le football était de retour à l’école secondaire Georges-Vanier à l’automne. L’expérience a fait des petits, car l’établissement scolaire pourrait compter trois équipes en septembre 2018.

Commentaires

Les responsables du programme souhaitent mettre sur pied des formations dans les catégories benjamine et cadette. Le camp d’entraînement débutera en février.

Petits nouveaux

En 2017, le directeur adjoint, Alain Paul, et la coordonnatrice, Manon Morrissette, avaient comme mission de bâtir une nouvelle équipe d’entraîneurs pour les Gladiateurs dans la catégorie juvénile D-2B.

«Stéphane Pépin, entraîneur-chef, Michel Aupin, le coordonnateur-offensif, ainsi que leurs adjoints, Pierre-Olivier Dutrisac, Éric Belisle, Marco Santori et Éric Perron, ont su transmettre aux joueurs des valeurs de persévérance et de discipline nécessaires à la pratique de ce sport», affirme Manon Morrissette.

La formation des Gladiateurs était composée de joueurs de 15 à 17 ans, dont plus de la moitié n’avait jamais pratiqué ce sport. «Ils n’ont pas connu la victoire, mais ils n’ont jamais abandonné, mentionne Mme Morrissette. Le sport contribue grandement à la persévérance scolaire et développe un fort sentiment d’appartenance chez les jeunes. C’est pour ces raisons que l’école secondaire Georges-Vanier fait tout en son pouvoir afin de bâtir ces équipes sportives.»

Pas de terrain

Fait inusité, les Gladiateurs n’ont pas pu jouer sur leur terrain qui n’était pas réglementaire. Georges-Vanier a donc disputé ses matchs locaux à Laval Liberty. «Nous allons approcher le conseiller Paolo Galati pour rénover le terrain et le rendre conforme», de conclure Manon Morrissette.

Les responsables du programme souhaitent mettre sur pied des formations dans les catégories benjamine et cadette. Le camp d’entraînement débutera en février.

Petits nouveaux

En 2017, le directeur adjoint, Alain Paul, et la coordonnatrice, Manon Morrissette, avaient comme mission de bâtir une nouvelle équipe d’entraîneurs pour les Gladiateurs dans la catégorie juvénile D-2B.

«Stéphane Pépin, entraîneur-chef, Michel Aupin, le coordonnateur-offensif, ainsi que leurs adjoints, Pierre-Olivier Dutrisac, Éric Belisle, Marco Santori et Éric Perron, ont su transmettre aux joueurs des valeurs de persévérance et de discipline nécessaires à la pratique de ce sport», affirme Manon Morrissette.

La formation des Gladiateurs était composée de joueurs de 15 à 17 ans, dont plus de la moitié n’avait jamais pratiqué ce sport. «Ils n’ont pas connu la victoire, mais ils n’ont jamais abandonné, mentionne Mme Morrissette. Le sport contribue grandement à la persévérance scolaire et développe un fort sentiment d’appartenance chez les jeunes. C’est pour ces raisons que l’école secondaire Georges-Vanier fait tout en son pouvoir afin de bâtir ces équipes sportives.»

Pas de terrain

Fait inusité, les Gladiateurs n’ont pas pu jouer sur leur terrain qui n’était pas réglementaire. Georges-Vanier a donc disputé ses matchs locaux à Laval Liberty. «Nous allons approcher le conseiller Paolo Galati pour rénover le terrain et le rendre conforme», de conclure Manon Morrissette.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page