Connectez-vous à nous

Un projet de 300 M$ avoisine la station intermodale de la Concorde

Actualités

Un projet de 300 M$ avoisine la station intermodale de la Concorde

HABITATION. Un développement domiciliaire colossal est à s’implanter derrière la station intermodale de la Concorde, point de jonction du métro et du train de banlieue.

Commentaires

Bien que moins spectaculaire que le mégacomplexe commercial et immobilier Espace Montmorency dont les maquettes ont été dévoilées au Forum immobilier de Laval, le 30 novembre, on parle ici d’un projet d’habitation qui se déclinera en une quinzaine de phases qui, à terme, totalisera 1400 condos.

Incidemment, le constructeur Habitations Trigone s’apprête à livrer ses 58 premières unités.

Localisation

C’est en bordure est de l’avenue Léo-Lacombe (anciennement connue sous la montée du Moulin) que s’élèveront ces édifices à condominium sur un immense terrain de 700 000 pieds carrés jadis occupé par deux cours à bois.

On se situe à 500 mètres au sud de la station de métro dans un vieux secteur industriel enclavé en pleine reconversion.

Voilà déjà cinq ans, la trame résidentielle reprenait ses droits dans cette zone longeant la voie ferrée.

Président-directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ, Normand Bélanger a flairé la bonne affaire, il y a quelques années, en se portant acquéreur avec le Groupe Trigone de ces terrains.

«C’est un endroit très intéressant pour aller y vivre», a-t-il expliqué en évoquant les têtes de pont du transport en commun à distance de marche et les aménagements que la Ville entend faire pour redévelopper le secteur.

Près d’un milliard

Mine de rien, le Fonds de solidarité FTQ est au cœur de quatre projets présentement en développement à Laval, totalisant des investissements avoisinant le milliard de dollars.

Outre District Concorde, le grand Fonds immobilier est un partenaire de premier plan dans Espace Montmorency, Industria 440 et Urbania 2.

Si l’ambitieux projet commercial et immobilier au cœur du centre-ville générera des investissements de 420 M$ sur un horizon de cinq ans, le futur parc d’affaires industriel prévoit des retombées économiques estimées à 200 M$.

Quant à la seconde phase du complexe résidentiel Urbania, la première des 6 tours de condos fraîchement mise en chantier représente un investissement de plus de 50 M$.

Ce développement ajoutera 1150 condos aux 750 déjà existants dans le quadrilatère Concorde-Montmorency, dominé par la station de métro Montmorency, le campus de l’Université de Montréal, le futur amphithéâtre de la Place Bell et le mégaprojet au design futuriste qu’est Espace Montmorency.

Celui-ci comportera une dizaine d’immeubles composés de commerces, de bureaux, d’un hôtel, de lieux de divertissement et d’espaces de services publics. Culminant à une hauteur de 20 étages, il abritera plus d’un million de pieds carrés d’aire louable.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page