Connectez-vous à nous

Un nouvel organisme vient soutenir les trisomiques

lidl opening times today

Actualités

Un nouvel organisme vient soutenir les trisomiques

Les personnes trisomiques disposent maintenant d’une nouvelle adresse où elles pourront trouver du soutien, notamment en apprenant des notions de travail ou les rudiments d’un métier.

La création de Corp Pro Action Trisomie de Laval est venue de l’initiative de deux personnes, la présidente Mary Kelly Hould, maître humaniste et Joly, une artiste peintre, poète, auteure et blogueuse.

Pour ses débuts, l’organisme occupe un espace modeste au 20-A, boulevard Curé-Labelle à Sainte-Rose, mais il prévoit procéder à un agrandissement dès 2020.

L’objectif des deux responsables est d’attirer des gens trisomiques pour les amener graduellement vers le marché du travail.

Des partenariats sont en cours de discussion avec des agences de placements et les responsables espèrent obtenir bientôt le statut d’organisme de charité.

Un petit aperçu de la boutique.

Sur place, on recycle les dons du public. On y trouve des meubles, toiles d’artistes, vêtements, bijoux, antiquités, articles de sport, produits Avon et bien d’autres.

On servira aussi des aliments préparés et des breuvages, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

L’organisme accepte les dons pour l’aider à démarrer ses activités sur le bon pied. On peut le faire (au nom de l’organisme) en écrivant à kelly.hould@hotmail.com ou sur place.

Un syndrome mal connu

La trisomie 21, ou syndrome de Down, est un état congénital, généralement pas héréditaire mais plutôt aléatoire. Ce n’est pas une maladie: ça ne s’attrape pas et ça ne se guérit pas.

Chez ces personnes, on observe un retard cognitif et des caractéristiques physiques distinctives. L’incidence d’environ un cas pour 770 naissances croît avec l’âge de la mère.

La déficience intellectuelle d’une personne trisomique varie de légère à modérée, parfois sévère. Cet aspect est évalué vers l’âge de sept ans. La plupart de ces personnes sont capables de s’intégrer à la société de façon autonome à l’âge adulte.

Pour en savoir davantage, on peut consulter ce document très bien conçu.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page