Connectez-vous à nous

Un marchand de meubles investit 18 M$

Actualités

Un marchand de meubles investit 18 M$

JC Perreault, qui s’affiche comme la plus grande surface de meubles et d’électroménagers haut de gamme au pays, investit 18 millions de dollars dans la construction d’un 5e magasin qu’il implante en bordure est de l’autoroute des Laurentides, tout juste au nord du boulevard Saint-Martin.

«Il s’agit d’un des plus beaux terrains à Laval», explique Dario Montoni à qui on a confié le chantier.

Déjà, les fondations ont été coulées et la structure prévue sur trois étages devrait commencer à prendre forme dès le 11 juillet en vue d’une ouverture en novembre prochain.

Le paquet

JC Perreault y met le paquet : un bâtiment vert de 160 000 pieds carrés essentiellement aménagé en salle de démonstration dont les différents paliers seront accessibles par ascenseur et escalier roulant.

Outre les 18 M$ nécessaire à l’acquisition des terrains et la construction du bâtiment, le marchand devra délier les cordons de la bourse pour quelque 7 M$ pour meubler les trois étages, ce qui porte l’investissement à 25 M$.

«La famille Perreault a marqué l’histoire de la vente de meubles au Québec», a indiqué Gilles Vaillancourt, lui-même issu d’une famille de marchands de meubles.

Le maire n’a pas caché son enthousiasme à l’idée que JC Perreault choisisse Laval pour y implanter son plus important magasin.

En affaires depuis 1967 à Saint-Roch-de-l’Achigan, cette bannière est également présente à Joliette, Kirkland et à Saint-Hubert, où l’inauguration du dernier magasin coïncidait avec le 40e anniversaire de la maison.

85 emplois

L’ouverture de ce commerce, qui aura pignon sur la rue Maurice-Gauvin, entraînera la création de 85 emplois, dont 75 à temps plein, affirme le directeur général Alain Trudel.

Ce dernier soutient que la chaîne lorgnait Laval depuis quelques années, alors que la clientèle en exprimait la demande régulièrement.

Quant au site retenu, il reconnaît qu’il n’aurait pas pu trouver meilleure localisation qu’aux abords de l’autoroute 15 qu’empruntent 150 000 automobilistes par jour.

Bâtiment vert

Vice-président section meubles, Stéphane Perreault a notamment fait valoir le souci écologique de la direction envers ce projet d’expansion.

«On s’efforce de construire un bâtiment dans le respect de l’environnement », a-t-il dit.

Si bien que le recours à des matériaux durables et recyclables réduira l’empreinte écologique du bâtiment durant sa construction, alors que les systèmes favorisant la récupération de l’eau, la gestion des déchets et une meilleure efficacité énergétique permettront d’en faire autant après sa conception.

Le projet est enregistré auprès du Conseil du bâtiment durable du Canada, informe pour sa part David Paulozza, vice-président construction pour le Groupe Montoni.

Cet organisme national est détenteur des droits exclusifs d’application du système de cotation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) au Canada.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page