Connectez-vous à nous

Un immeuble à logements encore la cible d’un pyromane

lidl opening times today

Actualités

Un immeuble à logements encore la cible d’un pyromane

CHOMEDEY. Pour une seconde fois en cinq semaines, les pompiers de Laval ont dû intervenir au 1015, boulevard Chomedey à la suite d’un incendie d’origine criminelle qui s’est déclaré au sous-sol d’un immeuble comptant 60 logements dans la nuit du 15 octobre.

Commentaires

Pendant qu’un des locataires combattait les flammes à l’aide d’extincteurs portatifs, sa soeur alertait le Service de sécurité incendie à 4h34 précises.

À l’arrivée des premiers secours, on pouvait apercevoir «énormément de fumée sur le boulevard», explique le chef aux opérations Jean-Sébastien Roch.

La fumée s’est rapidement répandue aux trois étages supérieurs, déclenchant du coup la douzaine de systèmes d’alarme incendie installés dans les lieux communs.

Lorsque les pompiers sont débarqués, la plupart des résidents avaient déjà quitté leur appartement, ce qui a eu pour effet de faciliter grandement l’ordre d’évacuation, poursuit M. Roch.

Ce dernier n’a pas manqué de saluer la rapide et courageuse intervention citoyenne, grâce à laquelle le pire a été évité.

«Tous les casiers sont en bois et il y avait beaucoup de matières combustibles, dont des pneus qui étaient déjà en feu.»

Si bien que les sapeurs-pompiers n’ont mis que 20 minutes à maîtriser l’incendie, qui a fait pour seulement 10 000 $ en dommage.

Suspect arrêté?

Il appert qu’un individu suspect aurait été vu dans les espaces communs de l’immeuble quelques minutes avant le début de l’incendie. L’identité de l’homme en question, qui habiterait l’immeuble, aurait été communiquée aux policiers enquêteurs.

Considérant que l’affaire est sous enquête, le Service de police de Laval ne pouvait confirmer l’information. Si celle-ci devait s’avérer, elle pourrait permettre de faire débloquer l’enquête ouverte le 7 septembre dernier dans les heures ayant suivi un autre incendie survenu au même endroit.

À propos de ce méfait, M. Roch rappelle qu’il s’était produit dans les mêmes heures dans un logement inoccupé localisé au sous-sol, à deux pas des espaces de rangements, incendiés dans la nuit du 15 octobre.

Encore-là, les occupants du 1015, boulevard Chomedey sis au sud du boulevard Du Souvenir, l’avaient échappé belle.

Le plan du pyromane, qui avait a «mis le feu à un morceau de linge et aspergé de l’essence en espérant allumer un incendie», n’avait pas fonctionné. Le Service de sécurité incendie avait évalué les dommages au bâtiment à seulement 200 $.

Pendant qu’un des locataires combattait les flammes à l’aide d’extincteurs portatifs, sa soeur alertait le Service de sécurité incendie à 4h34 précises.

À l’arrivée des premiers secours, on pouvait apercevoir «énormément de fumée sur le boulevard», explique le chef aux opérations Jean-Sébastien Roch.

La fumée s’est rapidement répandue aux trois étages supérieurs, déclenchant du coup la douzaine de systèmes d’alarme incendie installés dans les lieux communs.

Lorsque les pompiers sont débarqués, la plupart des résidents avaient déjà quitté leur appartement, ce qui a eu pour effet de faciliter grandement l’ordre d’évacuation, poursuit M. Roch.

Ce dernier n’a pas manqué de saluer la rapide et courageuse intervention citoyenne, grâce à laquelle le pire a été évité.

«Tous les casiers sont en bois et il y avait beaucoup de matières combustibles, dont des pneus qui étaient déjà en feu.»

Si bien que les sapeurs-pompiers n’ont mis que 20 minutes à maîtriser l’incendie, qui a fait pour seulement 10 000 $ en dommage.

Suspect arrêté?

Il appert qu’un individu suspect aurait été vu dans les espaces communs de l’immeuble quelques minutes avant le début de l’incendie. L’identité de l’homme en question, qui habiterait l’immeuble, aurait été communiquée aux policiers enquêteurs.

Considérant que l’affaire est sous enquête, le Service de police de Laval ne pouvait confirmer l’information. Si celle-ci devait s’avérer, elle pourrait permettre de faire débloquer l’enquête ouverte le 7 septembre dernier dans les heures ayant suivi un autre incendie survenu au même endroit.

À propos de ce méfait, M. Roch rappelle qu’il s’était produit dans les mêmes heures dans un logement inoccupé localisé au sous-sol, à deux pas des espaces de rangements, incendiés dans la nuit du 15 octobre.

Encore-là, les occupants du 1015, boulevard Chomedey sis au sud du boulevard Du Souvenir, l’avaient échappé belle.

Le plan du pyromane, qui avait a «mis le feu à un morceau de linge et aspergé de l’essence en espérant allumer un incendie», n’avait pas fonctionné. Le Service de sécurité incendie avait évalué les dommages au bâtiment à seulement 200 $.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page