Connectez-vous à nous

Un film et une série télé pour Jean Carl Boucher

Sports

Un film et une série télé pour Jean Carl Boucher

Jean Carl Boucher ne manque pas de boulot par le temps qui court.

Commentaires

La semaine dernière, le jeune acteur de 14 ans a complété le film Mille neuf cent quatre-vingt-un et en janvier 2009, la nouvelle série Tactik, dans lequel il incarne Diego, un adolescent d’origine argentine, fera ses débuts sur les ondes de Télé-Québec. «J’aime faire les deux, la télévision et le cinéma, parce que ce n’est pas la même dynamique. Mais la télévision, c’est plus demandant pour les textes avec l’enregistrement d’une émission par jour», nous confie le résident de Fabreville.

Jean Carl a décroché le rôle principal dans le nouveau film de Ricardo Trogi, le réalisateur d’Horloge biologique, après sa troisième audition passée en juin. «Le film raconte l’histoire de Ricardo quand il avait 11 ans. Il vient d’arriver en 6e année et il cherche à se faire de nouveaux amis. Il tombe aussi en amour avec Anne Tremblay. Ricardo capote sur toutes les choses de son temps et son livre préféré est le catalogue de Distribution aux consommateurs», explique l’étudiant de l’école Georges-Vanier, ajoutant que la sortie du film est prévue à l’été 2009.

Tactik

Jusqu’en février, Jean Carl sera en tournage pour la série jeunesse Tactik, qui remplacera Ramdam. Une équipe de soccer sera la toile de fond de cette émission dont le public cible sera les jeunes de 9-12 ans.

«Ça va parler de liens d’amitié, de problèmes et tout ça va être relié par le soccer», explique celui qui joue également le personnage de Jeff, dans Les Parent.

Deux Lavallois

Ironie du sort, sur le plateau de Tactik, Jean Carl côtoie Pier-Luc Funk, un «voisin» de Ste-Rose.

C’est la deuxième fois que ces jeunes Lavallois se retrouvent sur un même projet, eux qui avaient décroché des rôles dans le film Un été sans point ni coup sûr. Dans ce long métrage, Jean Carl s’était glissé dans la peau de Crevette. «Pour l’instant, j’aime ça être acteur, mais plus tard je voudrais faire de la réalisation. Ça m’a donné le goût en travaillant avec de bons réalisateurs comme Francis Leclerc et Ricardo Trogi», conclut-il.

Photo digitale jean carl

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page