Connectez-vous à nous

Faits divers

Un feu de cuisine cause plus de 60 000$ de dommages

Des aliments surchauffés seraient à l’origine d’un incendie ayant forcé l’évacuation de bâtiments résidentiels, rue Normandin, dans la nuit du vendredi 11 décembre.

L’appel au 911 a été fait à 2h28, les premiers des 20 pompiers requis par l’intervention arrivant sur place 7 minutes plus tard devant cet ensemble résidentiel de deux étages en ossature de bois.

Dès lors, les sapeurs ont repéré de la fumée au second étage, tout en complétant l’évacuation des occupants de cette demeure située près de la rue Beauregard, à l’est du boulevard Curé-Labelle.

Le bâtiment étant rattaché à un autre semblable, une certaine inquiétude pouvait être envisagée si le feu gagnait en ampleur.

Heureusement, les six unités du Service de sécurité incendie de Laval ont vite contrôlé le feu dès 3h, après en avoir découvert la source dans la cuisine d’un logement du deuxième étage.

Prévention nécessaire

Cependant, l’avertisseur de fumée n’était pas fonctionnel. «Il est vraiment important de rappeler à la population de s’assurer que leur avertisseur de fumée est fonctionnel et d’en vérifier les piles deux fois par année, préférablement aux changements d’heures annuels», de souligner Mathieu Lorrain, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval, qui était en charge de cette intervention.

Par chance, personne n’a été blessé durant l’incident, ni civil ni pompier.

Les dommages sont évalués à 50 000 $ pour le bâtiment et 15 000 $ pour son contenu.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page