Connectez-vous à nous

Un fabricant vole la vedette au Gala Dunamis

Actualités

Un fabricant vole la vedette au Gala Dunamis

AFFAIRES. Équipement d’emballage MMC a mis la main sur deux statuettes lors de la 36e édition du Gala Dunamis de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL).

Commentaires

Le 6 avril, devant un parterre composé de 400 personnes réunies au Château Royal, cette entreprise manufacturière a triomphé dans les catégories «Exportation» et «Ressources humaines – Prix Laurian Barré».
Fabricant d’équipements d’automatisation de procédés de post-moulage pour l’industrie du bouchon, MMC est le seul lauréat de la soirée à être reparti avec deux trophées.
Les célébrations entourant ce doublé devraient se poursuivre jusqu’au 19 avril prochain, alors que l’entreprise sera à nouveau honorée, cette fois à Toronto. À cette occasion, elle sera officiellement élevée au rang des sociétés les mieux gérées au pays.
Autres lauréats
Quinze autres statuettes ont été décernées lors du prestigieux gala printanier de la CCIL, dont 12 saluaient la performance entrepreneuriale de l’année dans autant de catégories distinctes.

Il s’agit du Groupe Daoust Forget (Développement durable), Les Aliments Distrobec (Distributeur/Grossiste), Mediavore (Entreprise de service – 15 employés et moins), Groupe Rousseau Lefebvre (Entreprise de service – 16 employés et plus), Association Midi-Quarante (Entreprise d’économie sociale, OBNL et Coopérative), Laurin (Entreprise manufacturière), 42.2 Course-Marche (Commerce de détail), Nanogrande (Innovation), Centre d’interprétation des biosciences – Musée Armand-Frappier (Entreprise de tourisme),  Guimond Construction (Investissement), Courtier d’assurances Ostiguy & Gendron (Transfert d’entreprise) et Clinique Dermazone (Nouvelle entreprise).

Prix individuels

À l’emploi de Drones Falcon Bleu, Christian Garcia a mérité le Dunamis dans la catégorie «Jeune cadre, entrepreneur ou professionnel», alors que Josée Dufour (Groupe Axiomatech)  et Guylaine Archambault (Centre d’interprétation des biosciences – Musée Armand-Frappier) remportaient le Dunamis du Leadership féminin dans les catégories «Entreprise privée» et «Public, parapublic, OBNL».

Au sujet de tous ces lauréats, la présidente-directrice générale de la CCIL, Chantal Provost, a rappelé la fierté de son organisation «de reconnaître leurs efforts et célébrer leur réussite».
Le Gala Dunamis est «un moment dédié entièrement à la reconnaissance des entreprises de Laval, des gens qui y travaillent et qui contribuent au développement de la région et de tout le Québec», a renchéri le président du conseil d’administration, Yves D’Astous.

Le 6 avril, devant un parterre composé de 400 personnes réunies au Château Royal, cette entreprise manufacturière a triomphé dans les catégories «Exportation» et «Ressources humaines – Prix Laurian Barré».
Fabricant d’équipements d’automatisation de procédés de post-moulage pour l’industrie du bouchon, MMC est le seul lauréat de la soirée à être reparti avec deux trophées.
Les célébrations entourant ce doublé devraient se poursuivre jusqu’au 19 avril prochain, alors que l’entreprise sera à nouveau honorée, cette fois à Toronto. À cette occasion, elle sera officiellement élevée au rang des sociétés les mieux gérées au pays.
Autres lauréats
Quinze autres statuettes ont été décernées lors du prestigieux gala printanier de la CCIL, dont 12 saluaient la performance entrepreneuriale de l’année dans autant de catégories distinctes.

Christian Garcia de lChristian Garcia de l’entreprise Drones Falcon Bleu a mérité le Dunamis dans la catégorie Jeune cadre, entrepreneur ou professionnel. À gauche sur la photo, on reconnaît Patrick Hainault du Groupe financier Banque TDI.  ©Photo – Photo Clair Obscur

Il s’agit du Groupe Daoust Forget (Développement durable), Les Aliments Distrobec (Distributeur/Grossiste), Mediavore (Entreprise de service – 15 employés et moins), Groupe Rousseau Lefebvre (Entreprise de service – 16 employés et plus), Association Midi-Quarante (Entreprise d’économie sociale, OBNL et Coopérative), Laurin (Entreprise manufacturière), 42.2 Course-Marche (Commerce de détail), Nanogrande (Innovation), Centre d’interprétation des biosciences – Musée Armand-Frappier (Entreprise de tourisme),  Guimond Construction (Investissement), Courtier d’assurances Ostiguy & Gendron (Transfert d’entreprise) et Clinique Dermazone (Nouvelle entreprise).

Présidente du Groupe Axiomatech, Josée Dufour a reçu la statuette du Leadership féminin, catégorie Entreprise privée, des mains dPrésidente du Groupe Axiomatech, Josée Dufour a reçu la statuette du Leadership féminin, catégorie Entreprise privée, des mains d’Ève Dalphond, directrice régionale chez Femmessor et coprésidente du concours Dunamis.  ©Photo – Photo Clair Obscur

Prix individuels

Directrice générale du Centre dDirectrice générale du Centre d’interprétation des biosciences – Musée Armand-Frappier, Guylaine Archambault a fait main basse sur le Dunamis du Leadership féminin, catégorie Public, parapublic, OBNL. On l’aperçoit en présence de la directrice régionale chez Femmessor et coprésidente du concours Dunamis, Ève Dalphond.  ©Photo – Photo Clair Obscur

À l’emploi de Drones Falcon Bleu, Christian Garcia a mérité le Dunamis dans la catégorie «Jeune cadre, entrepreneur ou professionnel», alors que Josée Dufour (Groupe Axiomatech)  et Guylaine Archambault (Centre d’interprétation des biosciences – Musée Armand-Frappier) remportaient le Dunamis du Leadership féminin dans les catégories «Entreprise privée» et «Public, parapublic, OBNL».

Directrice générale du Centre dDirectrice générale du Centre d’interprétation des biosciences – Musée Armand-Frappier, Guylaine Archambault a fait main basse sur le Dunamis du Leadership féminin, catégorie Public, parapublic, OBNL. On l’aperçoit en présence de la directrice régionale chez Femmessor et coprésidente du concours Dunamis, Ève Dalphond.  ©Photo – Photo Clair Obscur

Au sujet de tous ces lauréats, la présidente-directrice générale de la CCIL, Chantal Provost, a rappelé la fierté de son organisation «de reconnaître leurs efforts et célébrer leur réussite».
Le Gala Dunamis est «un moment dédié entièrement à la reconnaissance des entreprises de Laval, des gens qui y travaillent et qui contribuent au développement de la région et de tout le Québec», a renchéri le président du conseil d’administration, Yves D’Astous.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page