Connectez-vous à nous
Dans l’ordre habituel, Tommy Vallée et Redouane Yahmi, respectivement président de la Communauté jeunesse du Parti Laval (CJPL) et vice-président à l’organisation et à la coordination de cette instance. (Photo gracieuseté)

Politique

Un ex-candidat à la mairie rejoint le Parti Laval

Candidat indépendant à la mairie en novembre dernier, Redouane Yahmi, 20 ans, a depuis rejoint les rangs de Parti Laval.

Celui qui a obtenu 797 voix (0,9 % des suffrages exprimés) siège aujourd’hui au comité exécutif de la Communauté jeunesse du Parti Laval (CJPL) à titre de vice-président à l’organisation et la coordination.

Il a été élu à ce poste lors de l’assemblée générale annuelle tenue à la mi-décembre, qui a conduit à la réélection du président Tommy Vallée pour un 4e mandat consécutif.

Également candidat aux dernières élections municipales, M. Vallée avait terminé 2e dans le district Concorde-Bois-de-Boulogne derrière la conseillère sortante réélue Sandra Desmeules, obtenant 782 votes pour 25 % des voix.

Dayila Sassy, qui siège aussi à l’exécutif de la commission jeunesse du parti, avait pour sa part fait campagne dans le district Auteuil, où elle a pris le 3e rang avec 918 voix comptant pour 21 % des suffrages.

Complètent l’instance décisionnelle de la CJPL Jessy Léger, Thomas Guillemette, Xavier Dupuis et Sarah Ouagueni. Cette dernière est aussi impliquée auprès de la Table de concertation de Laval en condition féminine où elle agit comme agente de projet.

Priorités

Stimuler l’intérêt des 18-30 ans envers la politique municipale et valoriser leur participation aux élections, voilà les priorités que s’est fixée la Communauté jeunesse de cette formation politique aujourd’hui dirigée par le conseiller municipal de Fabreville, Claude Larochelle.

«Nous devons travailler à augmenter le taux de participation, notamment chez les jeunes, et pour ça, il faut coaliser la jeunesse lavalloise», a déclaré par voie de communiqué Tommy Vallée en évoquant le taux de participation général anémique de 28,8 % au dernier scrutin. «Je suis confiant que nous y arriverons d’ici 2025», a-t-il ajouté tout en soulignant «la qualité» des membre qui le secondent.

«Nous voulons faire comprendre aux jeunes l’impact du rôle des Villes dans leur vie afin de susciter leur intérêt et [faire en sorte] que tous ensemble, nous puissions contribuer à la mise en place de changements majeurs à Laval, explique la nouvelle recrue Redouane Yahmi. C’est pour ça que lorsque Tommy m’a appelé, j’ai tout de suite accepté de me joindre à son équipe».

«Notre mandat pour la prochaine année consistera à s’interroger et à développer des moyens à prendre pour les intéresser à la politique», termine-t-il.

130 membres

Créée en 2016, la Communauté jeunesse du Parti Laval regroupe plus de 130 membres actifs, mentionne son président Tommy Vallée. Celui-ci fait notamment valoir l’importance accordée à leurs préoccupations alors que «plusieurs» idées du «Cahier de propositions de la CJPL ont été intégrées au programme du parti» en vue de la dernière campagne.

Du côté du Mouvement lavallois – Équipe Stéphane Boyer, on n’était pas en mesure de chiffrer le nombre de membres en règle au Comité jeunesse, lequel est à «se restructurer suite à la dernière élection», explique dans un échange de courriels Loïc Dumas, précisant que «de nombreux bénévoles mobilisés par le dernier scrutin veulent s’impliquer dans le Comité jeunesse». Présidente de cette instance, Miriam Hanna représente la voix des jeunes au comité exécutif du parti.

Quant à savoir si Action Laval dispose ou non d’un comité des jeunes au sein de son organisation politique, la question adressée par courriel le 11 janvier est demeurée sans réponse.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page