Connectez-vous à nous

Un discours qui frôle le podium

Actualités

Un discours qui frôle le podium

Il s’en est fallu de peu pour que Joseph Avenant Gamache, qui préfère le nom J.A., termine dans les trois premiers aux championnats du monde d’art oratoire, une compétition de discours variés tenue à Chicago, dans l’Illinois, du 22 au 25 août.

Le résident de Fabreville a dû se contenter d’une place parmi les 10 finalistes, après avoir triomphé dans son groupe à la ronde précédente.

«Ils ne classent que les trois médaillés, explique J.A. Gamache. Au final, je ne sais pas si jai terminé 4e ou 10e

Cet honneur s’ajoute à une longue liste, dont 12 top 100, 4 top 10 et une 3e place en 2001 à cette compétition annuelle rassemblant plus de 35 000 participants de 141 pays.

Parcours

La finale était le sixième échelon d’un long parcours qui a demandé à J.A. Gamache d’être le meilleur dans son club, son secteur, sa division puis son district pour se retrouver en demi-finale.

L’ambiance reste toujours très amicale. «Je le dis toujours, on ne compétitionne pas contre les autres, mais bien avec eux», livre l’orateur.

Le sujet choisi pour épater la douzaine de juges a été La petite voix de la jeunesse, qui se résume ainsi: le corps vieillit, mais peu importe son âge, on peut être jeune d’esprit.

Il a donc triomphé dans son groupe de 10 orateurs.

Finale

Pour sa dernière performance, J.A. Gamache avait une surprise. Utilisant ses talents de marionnettiste, il a fabriqué un petit papillon qu’il a fait flotté près de sa main pour appuyer son discours. Le message, livré avec assurance, était que comme les papillons, les humains doivent parfois affronter de dures épreuves avant de développer des ailes et s’envoler.

«Comme les papillons, lutter nous rend plus forts. C’est ainsi que nous formons nos ailes et s’envolons!» – J.A. Gamache (Gif gracieuseté)

La victoire est plutôt allée à l’américaine Ramona J. Smith pour un discours intitulé Encore debout.

«Pour la première fois de l’histoire de ces championnats, trois femmes ont monté sur le podium», affirme le Lavallois.

Malgré tout, J.A. Gamache est fier de s’être rendu si loin, surtout dans sa seconde langue. «Toutes les compétitions internationales sont en anglais, a-t-il avoué. J’ai dû prendre des cours avec un coach privé pour en arriver là.»

Versatile

L’homme a célébré son quart de siècle au sein du club Toastmasters Dynamique de Laval, qu’il a joint en 1993 pour améliorer son animation de foule en tant que DJ. Depuis quelques années, il a ajouté un second club à ses rendez-vous hebdomadaires.

En plus d’être marionnettiste et DJ, J.A. Gamache a écrit un livre, disponible en version électronique dès le samedi 15 septembre, pour aider les lecteurs à surmonter leur peur des discours publics.

Le titre long et évocateur, Trac pas trac, j’y vais ! 77 trucs pour en finir avec la peur de parler en public, rappelle à l’auteur ses débuts en maîtrise de la parole.

«Pour moi, le plus beau moment a été de me rendre compte que je n’avais plus peur du public, a-t-il conclu.

Aujourd’hui, je me sens en conversation avec les auditeurs et je peux anticiper avec plaisir leurs réactions.»

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page