Connectez-vous à nous

Un directeur d’école arrêté pour agression sexuelle

Actualités

Un directeur d’école arrêté pour agression sexuelle

JUSTICE. Le directeur du Centre de qualification et entrepreneuriat de Laval (CQPEL), Harold Vallée, 52 ans, a été arrêté et a comparu au palais de justice de Laval, le 22 août dernier.

Commentaires

L’homme fait face à trois chefs d’accusation: agression sexuelle, leurre d’enfant et exploitation sexuelle. Les gestes reprochés auraient été commis sur une adolescente de 16 ans entre le 31 juillet et le 9 août.

La présumée victime a porté plainte au Service de police de Laval le 14 août a confirmé l’agente Evelyne Boudreau.

Harold Vallée a été libéré sous certaines conditions. Il devrait revenir devant les tribunaux le 18 octobre.

«Nous faisons appel à la population, car nous sommes à la recherche de nouvelles victimes dans cette histoire», a déclaré Mme Boudreau.

Réactions de la CSDL

Jean-Pierre Archambault, secrétaire général et directeur du service des communications de la Commission scolaire de Laval (CSDL) a réagi par voie de communiqué.

«Dès son arrestation, Harold Vallée a été relevé de ses fonctions», dit-il. Il occupait le poste de directeur du CQPEL, un établissement scolaire desservant une clientèle de 15 à 24 ans.

«La personne mineure concernée n’est pas un élève du CQPEL et les événements seraient survenus pendant la saison estivale, affirme Jean-Pierre Archambault. La CSDL collabore avec le Service de police de Laval dans le cadre de son enquête. Puisque les faits concernent une personne mineure et qu’un processus judiciaire est en cours, la Commission scolaire de Laval ne peut émettre d’autres commentaires.»

La présidente, Louise Lortie, a affirmé que la CSDL assurera son soutien aux jeunes de cette école. «Nous allons rencontrer les élèves et mettre toutes les ressources à leur disposition pour les accompagner. Une aide psychologique sera offerte à ceux et celles qui le désire. Évidemment, nous invitons les victimes à dénoncer.»

Toute personne qui aurait été victime ou qui aurait des informations en lien avec cette histoire est invitée à communiquer avec le Service de police de Laval via le 911, les postes de quartier ou la ligne Info 450 662-INFO (4636) en mentionnant le dossier LVL170814 093.

L’homme fait face à trois chefs d’accusation: agression sexuelle, leurre d’enfant et exploitation sexuelle. Les gestes reprochés auraient été commis sur une adolescente de 16 ans entre le 31 juillet et le 9 août.

La présumée victime a porté plainte au Service de police de Laval le 14 août a confirmé l’agente Evelyne Boudreau.

Harold Vallée a été libéré sous certaines conditions. Il devrait revenir devant les tribunaux le 18 octobre.

«Nous faisons appel à la population, car nous sommes à la recherche de nouvelles victimes dans cette histoire», a déclaré Mme Boudreau.

Réactions de la CSDL

Jean-Pierre Archambault, secrétaire général et directeur du service des communications de la Commission scolaire de Laval (CSDL) a réagi par voie de communiqué.

«Dès son arrestation, Harold Vallée a été relevé de ses fonctions», dit-il. Il occupait le poste de directeur du CQPEL, un établissement scolaire desservant une clientèle de 15 à 24 ans.

«La personne mineure concernée n’est pas un élève du CQPEL et les événements seraient survenus pendant la saison estivale, affirme Jean-Pierre Archambault. La CSDL collabore avec le Service de police de Laval dans le cadre de son enquête. Puisque les faits concernent une personne mineure et qu’un processus judiciaire est en cours, la Commission scolaire de Laval ne peut émettre d’autres commentaires.»

La présidente, Louise Lortie, a affirmé que la CSDL assurera son soutien aux jeunes de cette école. «Nous allons rencontrer les élèves et mettre toutes les ressources à leur disposition pour les accompagner. Une aide psychologique sera offerte à ceux et celles qui le désire. Évidemment, nous invitons les victimes à dénoncer.»

Toute personne qui aurait été victime ou qui aurait des informations en lien avec cette histoire est invitée à communiquer avec le Service de police de Laval via le 911, les postes de quartier ou la ligne Info 450 662-INFO (4636) en mentionnant le dossier LVL170814 093.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page