Connectez-vous à nous

Un coup de pouce pour animer leur propre cour d’école

Actualités

Un coup de pouce pour animer leur propre cour d’école

Huit écoles primaires de Sainte-Rose et Fabreville se distribueront une bourse de 2000 $, étant lauréates de la première édition du programme du comité Présents pour les jeunes de Laval/ Laurentides/ Lanaudière, organisé par la Banque Nationale.

Commentaires

Les élèves des écoles concernées, soit Pépin, La Source, Cœur Soleil, Le Petit-Prince, Marc-Aurèle-Fortin, Le Baluchon, Villemaire et Demers ont donc reçu, le 6 novembre, ce petit coup de pouce financier, afin de les encourager dans l’évolution leur projet Acti-récré, mis sur pied il y a 10 ans.

Prendre sa place avec respect

Ce projet, conçu par des élèves de 6e année et encadré par des adultes, vise à transformer les récréations en «laboratoire d’apprentissages sociaux».

«C’est une activité de compréhension de soi, explique Jean-François Trottier, animateur à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire pour la Commission scolaire de Laval (CSDL). Ce sont des jeunes en interrelations sociales et, inévitablement, ils feront face à un échec ou un problème. L’idée-clé est de faire un retour avec eux et d’aller un peu plus loin sur leur compréhension de soi et de l’autre.»

Les élèves gèrent par eux-mêmes leurs récréations autour, entre autres, d’activités sportives comme le soccer, le ballon chasseur, le handball ou le hockey cosom. Ils apprennent alors à prendre leur place avec respect et dignité dans un groupe. «C’est l’apprentissage des grandes valeurs humaines», ajoute M. Trottier.

Influence sur la persévérance scolaire

Le but ultime de ce projet vise à toucher le bonheur et l’estime de l’élève, ce qui a une influence sur sa persévérance scolaire et ses apprentissages sociaux.

«On va contrer aussi les effets négatifs avec ce projet, notamment en ayant plus d’harmonie, donc moins d’intimidation dans les cours de récréation», conclut l’animateur, qui travaille dans les huit écoles avec les élèves, éducateurs et enseignants.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page