Connectez-vous à nous

Un comité verra à traiter les plaintes de vitesse excessive

Actualités

Un comité verra à traiter les plaintes de vitesse excessive

SÉCURITÉ. Un comité sera mis sur pied pour traiter les nombreuses demandes citoyennes visant à réduire la vitesse dans les rues résidentielles.

Commentaires

La commande a été passée à la Direction générale, a indiqué le maire Marc Demers à la séance du conseil de mai, rappelant qu’il s’agissait de «la demande la plus populaire» chez les Lavallois.

Signalisation à l’aide de panneaux incitant les automobilistes à rouler «Lentement» et à faire «Attention à nos enfants», arrêt obligatoire, marquage sur chaussée, traverse piétonnière, dos d’âne et reconfiguration de rues sont autant de solutions qui pourraient être envisagées pour pallier les situations problématiques.

Sans surprise, les excès de vitesse dans les quartiers résidentiels ont retenu l’attention de la dernière assemblée, alors que des citoyens sont venus déposer deux pétitions.

Auteuil

Thomas Alarie a pour sa part évoqué un problème de vitesse sur l’avenue des Terrasses, dans le quartier Auteuil.

Celui-ci a fait valoir que les 140 pétitionnaires sont pour la très grande majorité des parents de jeunes enfants, chiffrant à 118 le nombre de bambins de moins de 5 ans dont on craint pour la sécurité.

«Notre rue fait 24 pieds de large, n’a pas de trottoir, pas de stop, ni de dos d’âne», a expliqué le citoyen, qui dit dénoncer la situation depuis deux ans et demi.

Saint-Sylvain

Un autre citoyen, celui-là de la paroisse Saint-Sylvain, s’est fait le porte-parole de 63 signataires d’une pétition, qui réclament que soient prises des mesures pour ralentir la circulation sur le boulevard Lesage, entre Tracy et Juge-Wilson.

«C’est un secteur habité par de jeunes familles et où se trouvent deux écoles primaires», a fait part M. Santos, précisant qu’une première pétition avait été déposée en 2010. Il rapporte que les excès de vitesse seraient d’ailleurs à l’origine de deux accidents, survenus récemment sur ce tronçon du boulevard Lesage.

Le maire a tenu à rassurer les plaignants, leur rappelant que la Ville prend les moyens pour régler ce problème que soulèvent de façon récurrente les citoyens.

Saint-François

Au conseiller indépendant Jacques Saint-Jean, qui est revenu à la charge avec sa proposition d’aménager des dos d’âne dans une rue de son quartier, située à proximité d’une école et du parc Hébert, Marc Demers a laissé entendre que le tout sera soumis au comité, qui verra le jour dans les prochaines semaines.

Fabreville

«Un appel de citoyen sur deux que je reçois porte sur la vitesse dans les rues résidentielles», a pour sa part mentionné Michel Trottier, conseiller indépendant de Fabreville.

Saluant, au passage, la nouvelle signalisation en vigueur sur le territoire, qui réduit à 40 km/h la limite de vitesse dans 85 % des rues résidentielles locales, l’élu a proposé la mise en œuvre d’une campagne visant à sensibiliser les Lavallois à une conduite responsable en vue de la rentrée automnale.

«Des 38 000 étudiants inscrits à la Commission scolaire de Laval, ils sont 16 000 à se déplacer à pied» pour se rendre à l’école, a observé M. Trottier.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page