Connectez-vous à nous

Un chauffard blesse gravement un autre automobiliste

Faits divers

Un chauffard blesse gravement un autre automobiliste

Le grave accident survenu dimanche sur la voie de service de l’autoroute 440 Ouest a vraisemblablement été causé par la négligence criminelle de l’un des deux automobilistes impliqués.

Commentaires

Dimanche matin, peu avant 7 h, Dino Palmieri, 29 ans, circulait, selon le service de police de Laval, à toute vitesse sur la voie de service au volant de sa Porsche Carrera Cabriolet 1999.

Tout près de l’intersection de l’autoroute 19, un véhicule de marque Lumina qui traînait une remorque s’engageait sur la même voie de service. L’homme de 38 ans qui était au volant n’a toutefois jamais vu la Porsche qui se dirigeait vers lui, puisqu’elle roulait à une vitesse démesurée, et lui a accidentellement coupé le chemin.

Le conducteur de la Porsche, M. Palmieri, a alors tenté une manœuvre à droite puis à gauche, mais en vain. Il a d’abord percuté la remorque, avant de frapper de plein fouet la Lumina, qui s’est retrouvée sur le capot. Son conducteur a dû être transporté d’urgence à l’hôpital du Sacré-Cœur, pour soigner sa jambe droite qui a été broyée sous le choc.

Accusations

Dino Palmieri, qui s’en est tiré sans la moindre blessure, a été arrêté par la Police de Laval, et il devra faire face à des accusations de négligence criminelle ayant causé des lésions et de conduite dangereuse.

À leur arrivée sur place, les policiers ont également constaté une forte odeur d’alcool dans la Porsche, et des prélèvements sanguins ont été effectués sur le conducteur.

Une scène de crime a été établie, et des experts de la Sûreté du Québec déployés sur les lieux de l’accident ont procédé à une reconstitution, et ont déterminé que la Porsche roulait à plus de 210 Km/h. «Si jamais les accusations criminelles tombent, il y aura toujours moyen de lui donner une contravention pour vitesse excessive, précise Nathalie Lorrain, du Département de police de Laval. Et dépendamment des résultats sanguins, il pourrait aussi être accusé de conduite avec des facultés affaiblies.»

Lundi, Palmieri a comparu une première fois, et il a été libéré sous plusieurs conditions, dont promesse de comparaître le 12 décembre au Palais de justice de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page