Connectez-vous à nous
Les chiens et les chats sont en forte augmentation dans les foyers québécois. (Photo gracieuseté - Depositphotos)

Actualités

Un chat ou chien dans la moitié des ménages

Selon un nouveau sondage Léger, plus de la moitié des ménages (52 %) héberge un chat ou un chien. C’est 200 000 animaux de plus depuis le début de la pandémie, dont l’estimation totale est d’environ 3 250 000 au Québec.

Dans son communiqué de presse, l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ) fait part des résultats du sondage ayant été comptabilisés entre le 24 et le 27 septembre.

À noter que l’essentiel de cette augmentation provient de la forte croissance des chats présents dans 3% des foyers comparativement à 31% en janvier 2020

En ce qui concerne les chiens, le sondage mentionne qu’ils n’ont pas connu la même hausse de popularité, leur représentation dans les foyers étant même légèrement en baisse passant de 28 à 25 %.

Quant à la moyenne canadienne, elle serait de 58%, selon un sondage du Canadian Animal Health Institute.

Autres données

Voici d’autres informations disponibles. On évalue la population féline québécoise à 2 134 000 et la population canine à 1 118 000.

Également, 10% des foyers québécois hébergent à la fois un chat et un chien. Si les chiens sont aussi populaires chez les hommes que chez les femmes, les chats le sont nettement plus chez les femmes (42%) que chez les hommes (31%).

D’autre part, 47% des ménages avec des enfants possèdent au moins un chat comparativement à 33% sans enfants; alors que 31% des ménages avec des enfants possèdent au moins un chien comparativement à 22% sans enfants.

Sur le plan générationnel, les chats sont de toute évidence plus en vogue chez les 18-34 ans (48%) et beaucoup moins chez les 55 ans et plus (26%). Les chiens sont aussi plus répandus dans le groupe des 35-54 ans (29%) et moins chez les 55 ans et plus (19%).

Géographiquement, c’est dans la communauté métropolitaine de Québec que les chats sont les moins représentés avec seulement 29% des résidences. Il en va de même avec les chiens qui ne sont présents que dans 19% des ménages.

Autre sondage

Par ailleurs, un autre sondage publié en février 2021 pour le compte du Canadian Animal Health Institute, indiquait qu’à l’échelle canadienne, le pourcentage de ménages avec au moins un chat ou un chien se situait à 58%. Les chats sont présents dans 43% des foyers et les chiens dans 37 %.

Tout comme au Québec, les résultats de ce sondage confirmaient qu’en plein milieu de la pandémie de la COVID-19, la popularité des chats avait augmenté davantage que celle des chiens. Même son de cloche du côté des fabricants de nourriture destinée aux établissements vétérinaires qui mentionnent que la croissance des ventes fut plus marquée chez les chats que chez les chiens entre août 2020 et août 2021.

Future enquête

Afin de mieux comprendre le phénomène, l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ) publiera prochainement les conclusions d’une autre enquête réalisée auprès de 800 Québécois ayant adopté un chat ou un chien lors des 18 premiers mois de la pandémie.

Il y sera, entre autres, question des raisons de l’adoption, de la race, du prix d’achat, de l’endroit et du temps d’attente avant l’acquisition de l’animal. (P.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page