Connectez-vous à nous

Un centre de tri renaît de ses cendres

lidl opening times today

Environnement

Un centre de tri renaît de ses cendres

La société américaine Waste Management a investi 10 M$ dans la reconstruction de son centre de tri au 275, boulevard St-Elzéar dans le parc industriel Centre.

Rasé par les flammes en janvier 2018, le nouveau centre a été inauguré le 24 février en présence notamment du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charette.

Benoît Charrette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.
(Photo gracieuseté)

Directeur des affaires publiques pour le Québec chez Waste Management, Martin Dussault qualifie cet investissement 100 % privé de «véritable acte de foi» envers la valorisation des matières recyclables, un secteur mis à mal au Québec comme en témoigne la menace de fermeture qui plane au-dessus de quatre centres de tri, dont trois opèrent dans la région de Montréal.

«Alors que plusieurs acteurs s’interrogent actuellement sur la pérennité de cette industrie, nous voulons ici démontrer notre volonté de contribuer concrètement aux efforts visant à maintenir et à développer une économie circulaire au Québec», a déclaré le vice-président du marché de l’Est du Canada, Aaron Johnson.

Le centre de tri qu’exploite à Laval Waste Management est l’un des rares spécialement conçus pour traiter les matières de la collecte sélective provenant des industries, commerces et institutions (ICI).
(Photo gracieuseté)

Niche

Parmi les seules installations spécialement conçues pour traiter les matières de la collecte sélective provenant des industries, commerces et institutions (ICI), ce centre de tri dessert quelque 6000 établissements, principalement de la région du Grand Montréal.

Les nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie ont permis d’accroître de 25 % la capacité annuelle qui est passée de 40 à 50 000 tonnes de matières recyclables.

«On pourrait pratiquement doubler la capacité de tonnage par l’ajout d’un quart de travail», mentionne M. Dussault, soulignant au passage que cette chaîne de tri surdimensionnée permet le traitement de forte teneur en cartons et de matières imposantes qu’on ne retrouve pas dans la collecte sélective résidentielle.

Pour mettre les choses en perspective, soulignons que la Ville récupère bon an mal an quelque 35 000 tonnes de matières recyclées par année auprès des Lavallois.

Le centre de tri revit au 275, boulevard St-Elzéar dans le parc industriel Centre. (Photo gracieuseté)

Qualité rehaussée

Concepteur de la chaîne de tri et directeur des opérations de collecte de Waste Management au Québec, Guillaume Chevrette cite, entre autres acquisitions, une trieuse optique et des cribles tamiseurs, permettant de rehausser les standards de qualité des matières acheminées chez les recycleurs.

«Cela nous permet en outre d’écouler entièrement les matières recyclées en Amérique du Nord, principalement sur le marché québécois», fait-il valoir.

Ces acheteurs sont Soleno Recyclage pour le plastique, Kruger pour la fibre, Berga Recycling pour l’aluminium et AIM Recyclage Montréal pour le métal.

Mine de rien, les nouvelles installations réduisent de 50 % le taux de rejet, lequel est passé de 30 % à 15 %.

Basée à Houston, dans l’État du Texas, Waste Management emploie quelque 300 travailleurs et professionnels qualifiés au Québec, dont une trentaine à son Centre de tri de Laval.

Il s’agit de la plus importante entreprise de gestion intégrée de matières recyclables en Amérique du Nord.

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page