Connectez-vous à nous

Un camion-remorque prend feu sur l’A-15

Actualités

Un camion-remorque prend feu sur l’A-15

FAIT DIVERS. Un camionneur a été contraint de se ranger le long de la voie de service de l’autoroute des Laurentides direction nord après qu’un incendie d’origine électrique eut pris naissance dans l’habitacle de son véhicule vers 9h40 le 17 avril.

Commentaires

L’incident survenu à la hauteur du Centre Laval a nécessité l’intervention de patrouilleurs de la Sûreté du Québec et des pompiers du Service de sécurité incendie de Laval.
Dès l’arrivée de ces derniers, le feu qui s’était déjà propagé à la cabine couchette du camion a été rapidement maîtrisé, indique le chef aux opérations, Michel St-Jean.
Avant de quitter son véhicule, le camionneur a eu la présence d’esprit de détacher la remorque, sauvant ainsi le chargement de pommes qu’elle contenait.
Les dommages causés au véhicule sont évalués à 70 000 $.
Brûlée aux deux mains

La veille, dimanche de Pâques, le Service de sécurité incendie avait reçu un appel vers 18h en provenance du 285, rue Cadotte, à Laval-des-Rapides, où un souper à la fondue a été subitement interrompu.
Le brûleur du plat à fondue a pris feu au moment où on tentait de le remplir à nouveau, brûlant aux deux mains la femme qui y versait le combustible liquide. Elle a été traitée sur place par les ambulanciers d’Urgences-Santé.
François Hervieux, chef aux opérations, profite de l’occasion pour rappeler l’importance de toujours attendre qu’un brûleur refroidisse avant de le remplir à nouveau ou de se procurer un deuxième brûleur pour éviter ce genre de drame.

L’incident survenu à la hauteur du Centre Laval a nécessité l’intervention de patrouilleurs de la Sûreté du Québec et des pompiers du Service de sécurité incendie de Laval.
Dès l’arrivée de ces derniers, le feu qui s’était déjà propagé à la cabine couchette du camion a été rapidement maîtrisé, indique le chef aux opérations, Michel St-Jean.
Avant de quitter son véhicule, le camionneur a eu la présence d’esprit de détacher la remorque, sauvant ainsi le chargement de pommes qu’elle contenait.
Les dommages causés au véhicule sont évalués à 70 000 $.
Brûlée aux deux mains

La veille, dimanche de Pâques, le Service de sécurité incendie avait reçu un appel vers 18h en provenance du 285, rue Cadotte, à Laval-des-Rapides, où un souper à la fondue a été subitement interrompu.
Le brûleur du plat à fondue a pris feu au moment où on tentait de le remplir à nouveau, brûlant aux deux mains la femme qui y versait le combustible liquide. Elle a été traitée sur place par les ambulanciers d’Urgences-Santé.
François Hervieux, chef aux opérations, profite de l’occasion pour rappeler l’importance de toujours attendre qu’un brûleur refroidisse avant de le remplir à nouveau ou de se procurer un deuxième brûleur pour éviter ce genre de drame.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page