Connectez-vous à nous

UberEATS débarque à Laval

Actualités

UberEATS débarque à Laval

SERVICE. Après des mois de conflit avec l’industrie du taxi, Uber a lancé un autre service sur le territoire lavallois, le 23 août. Avec UberEATS, la multinationale s’attaque au marché de la livraison de repas à domicile.

Commentaires

Avec ce nouveau territoire à desservir, UberEATS a quadruplé la zone métropolitaine où il est actif depuis son implantation à Montréal, en avril dernier. Laval devenait un incontournable pour cette application mobile a soutenu Jean-Christophe de Le Rue, porte-parole d’Uber Canada.  

«Alors que la demande pour les livraisons de repas d’UberEATS ne cesse de croître dans la région de Montréal, nous sommes très heureux d’annoncer le lancement officiel d’UberEATS à Laval», a-t-il poursuivi.

Restaurants disponibles

Parmi la cinquantaine de restaurants qui offriront leur menu à la livraison UberEATS aux Lavallois, on compte notamment Ryu, Souvlaki Bar, Ké Paso (Mexi grill), Yuzu Sushi Boustan, La Belle Province, Thaïzone, Centrale Bergham, Eggcetera et Georges Sous Marins & Pizza.

Les clients devront débourser 5$ de frais de livraison, peu importe la grosseur de la commande.

Succès bœuf

UberEATS assure que d’autres établissements s’ajouteront à la liste d’ici les prochaines semaines. «Nous espérons en compter beaucoup d’autres», de conclure Jean-Christophe de Le Rue.

Depuis son arrivée dans la métropole, plus de 300 restaurateurs se sont affiliés pour devenir des restaurants-partenaires d’UberEATS.

Plus de 60 000 restaurants sont disponibles sur UberEATS à travers le monde.

Répondre à un besoin

Pour les restaurateurs, cette association avec UberEATS permet de «répondre au besoin d’une nouvelle clientèle en croissance continue qui souhaite déguster des repas dans le confort de leur maison», a souligné Johnny Provatopoulos, directeur général du Souvlaki Bar au Centropolis Laval.

«Nous livrons rapidement aux Lavallois leurs repas favoris directement chez eux», a conclu Jason Roy, propriétaire franchisé du Yuzu Sushi mégacentre Laval-Est.

Service légal

Comme UberEATS ne touche pas au transport de personnes, le service est donc légal et n’est pas concerné par le projet-pilote Uber. Rappelons que ce dernier a obtenu un permis intermédiaire en services de transport par taxi, valide jusqu’au 14 octobre.  

 

 

 

Avec ce nouveau territoire à desservir, UberEATS a quadruplé la zone métropolitaine où il est actif depuis son implantation à Montréal, en avril dernier. Laval devenait un incontournable pour cette application mobile a soutenu Jean-Christophe de Le Rue, porte-parole d’Uber Canada.  

«Alors que la demande pour les livraisons de repas d’UberEATS ne cesse de croître dans la région de Montréal, nous sommes très heureux d’annoncer le lancement officiel d’UberEATS à Laval», a-t-il poursuivi.

Restaurants disponibles

Parmi la cinquantaine de restaurants qui offriront leur menu à la livraison UberEATS aux Lavallois, on compte notamment Ryu, Souvlaki Bar, Ké Paso (Mexi grill), Yuzu Sushi Boustan, La Belle Province, Thaïzone, Centrale Bergham, Eggcetera et Georges Sous Marins & Pizza.

Les clients devront débourser 5$ de frais de livraison, peu importe la grosseur de la commande.

Succès bœuf

UberEATS assure que d’autres établissements s’ajouteront à la liste d’ici les prochaines semaines. «Nous espérons en compter beaucoup d’autres», de conclure Jean-Christophe de Le Rue.

Depuis son arrivée dans la métropole, plus de 300 restaurateurs se sont affiliés pour devenir des restaurants-partenaires d’UberEATS.

Plus de 60 000 restaurants sont disponibles sur UberEATS à travers le monde.

Répondre à un besoin

Pour les restaurateurs, cette association avec UberEATS permet de «répondre au besoin d’une nouvelle clientèle en croissance continue qui souhaite déguster des repas dans le confort de leur maison», a souligné Johnny Provatopoulos, directeur général du Souvlaki Bar au Centropolis Laval.

«Nous livrons rapidement aux Lavallois leurs repas favoris directement chez eux», a conclu Jason Roy, propriétaire franchisé du Yuzu Sushi mégacentre Laval-Est.

Service légal

Comme UberEATS ne touche pas au transport de personnes, le service est donc légal et n’est pas concerné par le projet-pilote Uber. Rappelons que ce dernier a obtenu un permis intermédiaire en services de transport par taxi, valide jusqu’au 14 octobre.  

 

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page