Connectez-vous à nous

Troisième victoire de suite pour le Rocket

lidl opening times today

Rocket de Laval

Troisième victoire de suite pour le Rocket

Le Rocket de Laval a poursuivi sa bonne séquence en s’imposant par la marque de 3 à 2 face aux Bruins de Providence vendredi soir à la Place Bell.

Il s’agit d’une troisième victoire de suite pour la formation lavalloise qui présente désormais un dossier de 3-3-0.

Alexandre Alain, qui avait été laissé de côté mercredi, a permis au Rocket de prendre les devants très tôt dans le match. Bien posté devant le gardien, il est parvenu à faire glisser la rondelle dans le filet sur le retour d’un lancer de Maxime Lamarche. «Je ne pouvais pas imaginer mieux, a assuré le Québécois au terme de la rencontre. On a mis la rondelle dans le fond de la zone et je suis allé au but. C’est l’fun, c’est bon pour la confiance.»

Le match a ensuite été ralenti par un triste incident survenu en zone médiane. Michael McCarron est accidentellement entré en contact avec Brendan Gaunce qui s’est écroulé sur la glace. L’attaquant des Bruins a dû quitter la patinoire sur civière.

Les deux équipes se sont ensuite échangées quelques chances de marquer. L’indiscipline des Bruins a permis au Rocket de doubler son avance par l’entremise de Dale Weise. Le vétéran a dirigé une rondelle vers le filet en direction d’Alex Belzile et Ryan Poehling, mais celle-ci s’est finalement retrouvée au fond du but adverse.

En fin d’engagement, Alex Petrovic a réduit l’écart à un but, marquant d’un tir de la ligne bleue. Solide jusque-là, Cayden Primeau a semblé surpris par le tir du défenseur canadien.

La deuxième période a été marquée par beaucoup de jeu robuste des deux côtés. McCarron et Gustav Olofsson ont notamment octroyé d’excellentes mises en échec.

Providence a toutefois profité de cet engagement pour créer l’égalité grâce à Ryan Fitzgerald.

Ce but a semblé donner de l’énergie aux visiteurs qui ont dominé la première moitié de la troisième période. En effet, les Bruins ont tiré neuf fois en direction de Primeau dans les dix premières minutes de jeu de celle-ci, mais le gardien américain a effectué plusieurs arrêts-clés.

Son compatriote Ryan Poehling est parvenu à briser l’égalité sur une belle pièce de jeu individuelle. L’attaquant de 20 ans a soutiré la rondelle à Jack Studnicka au centre de la patinoire pour se présenter seul à la gauche du Maxime Lagacé. Poehling a battu le gardien québécois d’un bon tir frappé.

«Nous avons joué de la bonne façon durant tout le match, a confié le buteur gagnant. Parfois, il faut attendre ce genre d’opportunité pour la mettre au fond du filet. Nous avons eu plusieurs chances et ça prouve que lorsqu’on reste concentrer, les bonnes choses vont arriver.»

Le prochaine rencontre du Rocket aura lieu samedi à la Place Bell. Pour l’occasion, les Bears de Hershey (3-2-1) seront les visiteurs.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page