Connectez-vous à nous

Trois étudiants-athlètes lavallois obtiennent une bourse

lidl opening times today

Sports

Trois étudiants-athlètes lavallois obtiennent une bourse

Trois athlètes lavallois ont obtenu une bourse du Programme de parrainage de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

William Émard a reçu une bourse de 4000 $ de la part de l’entreprise Alcoa Canada, tandis que Filip Mainville et Erika Madjoukam Nzodoum ont respectivement obtenu des montants de 2000 $ de la part de Coaching Financier Trek et Cominar.

Émard pratique la gymnastique artistique et a atteint la finale à toutes les épreuves auxquelles il a pris part lors de sa première Coupe challenge en carrière qui se déroulait à Paris en septembre 2019. Il a terminé septième aux exercices au sol et aux anneaux, ainsi que huitième au saut à cheval. L’athlète lavallois est aussi devenu champion canadien aux exercices au sol et au saut de cheval en juillet 2019.

Il étudie en sciences de la nature au Collège Montmorency et souhaite devenir physiothérapeute au terme de sa carrière d’athlète.

De son côté, Filip Mainville est triathlète et a terminé cinquième des Championnats nord-américains juniors en mai 2019. Cela lui a permis de se qualifier pour les Championnats du monde juniors où il a terminé 28e en août 2019. Il a aussi obtenu la médaille d’argent chez les juniors aux Championnats canadiens en juillet 2019.

Le Lavallois rêve d’atteindre les Jeux olympiques. Il poursuivra également ses études en droit à l’Université Laval en septembre afin de devenir avocat en droit des affaires.

Erika Madjoukam Nzodoum pratique quant à elle le basketball. Elle a maintenu une moyenne de 12,4 points et 7,4 rebonds par rencontre en 2019-2020, ce qui a fait d’elle la 14e meilleure marqueuse de la division 1 au niveau collégial du Réseau du sport-étudiant du Québec au cours de la dernière saison.

L’athlète de l’île Jésus prévoit poursuivre ses études dans une université québécoise en sciences du langage ou en linguistique. Comme elle a reçu une bourse de recrutement universitaire, celle-ci pourrait atteindre un total de 10 000 $ sur cinq ans à l’aide de versements annuels de 2 000 $. (N.P.)

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page