Connectez-vous à nous
dépistage COVID-19 coronavirus Laval
Ce sont 30 839 citoyennes et citoyens qui se sont rétablis de la COVID-19 depuis mars 2020, dont 86 depuis la semaine dernière. (Photo gracieuseté)

COVID-19

Toujours 94 cas actifs de COVID-19 à Laval

En zone verte depuis le 28 juin, Laval a ajouté un décès et 79 autres cas liés à la COVID-19 depuis la semaine dernière, alors que 94 cas demeuraient actifs le lundi 19 juillet.

Il s’agit d’une baisse de huit cas actifs depuis le lundi 11 juillet, alors que la région enregistrait un taux d’infection de 21 cas actifs par 100 000 habitants à ce moment, pendant que le bilan des décès augmente à 915 pertes de vie depuis mars 2020.

À ce jour, 31 848 citoyens lavallois ont contracté le coronavirus, soit une proportion de 7132 cas confirmés par 100 000 habitants.

Parmi les personnes malades de la COVID-19, six (+ 1 en une semaine) sont hospitalisées, dont 4 (+ 2 en une semaine) aux soins intensifs.

Sinon, 14 employés du CISSS de Laval sont quant à eux absents du travail en raison de la pandémie.

Ces chiffres ont été dévoilés par la direction de santé publique de Laval en début de semaine. Prendre note que ces données statistiques ne sont désormais publiées qu’une seule fois de manière hebdomadaire par l’organisme de santé lavallois.

Dans les quartiers

Chomedey reste le secteur enregistrant le plus grand nombre de cas actifs, avec une hausse de 4 personnes ayant contracté la COVID-19, équivalant à un total de 32 cas actifs en ce moment, soit un taux de contamination pointant à 34 cas actifs par 100 000 habitants.

Depuis une semaine, Chomedey est aussi le quartier ayant ajouté le plus de cas à son total absolu avec 26 nouvelles personnes testées positives, dressant dorénavant un bilan de 8136 cas validés, soit 8539 cas par 100 000 habitants.

Durant la même séquence, les gens de Duvernay, Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul accusent aussi une augmentation de cas actifs (+ 3) avec un total actuel de 20, un taux de 32 cas actifs par 100 000 habitants en ce moment.

Jusqu’ici, 4968 personnes ont combattu la COVID-19 dans l’est lavallois, augmentation de 18 cas confirmés en 7 jours, pour un ratio global de 7879 cas confirmés par 100 000 habitants.

Cette semaine, Pont-Viau, Renaud-Coursol, Laval-des-Rapides restent stable avec 9 cas actifs; ce qui représente 11 cas actifs par 100 000 habitants.

N’empêche, le secteur 2 ajoute 11 nouveaux citoyens atteints du coronavirus, enregistrant un total de 5474 cas validés à ce jour, soit une proportion de 6822 cas par 100 000 habitants.

Autres secteurs

Fabreville-Est et Sainte-Rose demeurent également stables avec 18 cas actifs depuis le lundi 12 juillet, pour un taux actuel de 24 cas actifs pour 100 000 habitants.

Depuis le début de la pandémie en sol lavallois, le secteur 5 recense 4693 citoyennes et citoyennes ayant contracté le coronavirus, une augmentation de 12 en 7 jours, pointant sa proportion d’infection à 6204 cas par 100 000 habitants.

Par ailleurs, Vimont et Auteuil n’ont plus que 11 cas actifs de COVID-19, ayant connu une diminution de 2 depuis la semaine passée, ce qui équivaut à un ratio de 17 cas actifs par 100 000 habitants, soit le plus faible sur l’ensemble de l’île Jésus.

Ce sont 3911 qui ont été malades du coronavirus à ce jour dans ce secteur, avec 9 cas supplémentaires en une semaine, soit une proportion de 6189 cas par 100 000 habitants.

Finalement, le secteur de Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Laval-Les Îles, Fabreville-Ouest et Laval-sur-le-Lac est de loin celui qui enregistre le plus bas nombre de cas actifs avec 3 en date du lundi 19 juillet, une baisse importante de 14 cas actifs en 7 jours, présentant ainsi un taux d’infection de 4 cas actifs par 100 000 habitants.

Le bilan y est désormais de 4600 gens ayant été atteints de la COVID-19, une faible hausse de 2 depuis une semaine. Le taux d’infection général y est donc de 6652 cas par 100 000 habitants.

Méthodologie

Prendre note que tel qu’indiqué sur le site Web du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, ces chiffres par secteur incluent l’ensemble des cas des citoyens testés positifs à la COVID-19, qu’ils résident dans des milieux fermés ou ailleurs dans la communauté.

Les milieux fermés incluent des milieux de vie comme les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), ainsi que les centres correctionnels.

Également, les données présentées sont calculées en fonction du lieu de résidence. Le CISSS tente toujours de déterminer le foyer de 66 cas jusqu’ici, dont un seul reste actif en ce moment.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page