Connectez-vous à nous

Top 10 des normes sanitaires pour les services de garde

lidl opening times today

COVID-19

Top 10 des normes sanitaires pour les services de garde

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend disponible des outils pour soutenir les acteurs du milieu scolaire dans leur prise en charge de la santé et la sécurité du travail.

Ces recommandations visent à garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus sûres et saines possibles dans le contexte de la COVID-19:

 

  1. Prise en charge: la bonne collaboration entre l’employeur et le personnel est capitale pour favoriser une prise en charge de la santé et la sécurité du travail. Favoriser la participation des travailleuses et travailleurs dans la démarche de prévention. Une attention particulière doit donc être portée à la santé psychologique du personnel.
  2. Risques de transmission: l’employeur doit procéder à une identification des risques de transmission de la COVID-19 dans son milieu de travail. À défaut de pouvoir éliminer les risques de contamination, il doit viser à les diminuer, contrôler et corriger.
  3. Informer les fournisseurs, sous-traitants, partenaires et la clientèle sur les mesures mises en œuvre dans l’entreprise pour contrôler les risques associés à la COVID-19 et les sensibiliser à l’importance de les respecter et de limiter le plus possible leur déplacement à l’intérieur du service de garde.
  4. Exclusion des personnes symptomatiques: Un triage strict est instauré dans le portique ou vestibule d’entrée du service de garde pour les éducatrices, parents et enfants. L’accès doit être refusé à toute personne qui présente des symptômes associés à la maladie comme la fièvre, toux, des difficultés respiratoires ou autres symptômes. Également, l’accès est refusé à toute personne dont la famille ou un autre proche habitant dans la même résidence présentent ces symptômes.
  5. Quoi faire s’il y a un cas de COVID-19: Lorsque des symptômes associés à la COVID-19 apparaissent au service de garde, il est important de mettre l’enfant présentant des symptômes dans une pièce isolée prévue à cet effet et qu’un seul membre du personnel s’occupe de l’enfant présentant des symptômes le temps que son parent vienne le chercher. Le membre du personnel qui reste avec l’enfant doit porter des gants, une blouse, un masque de procédure et de la protection oculaire. Une fois que l’enfant ou le membre du personnel présentant des symptômes est parti, il faut désinfecter la pièce, les surfaces et objets touchés par l’enfant ou le membre du personnel.
  6. Distanciation physique: dans la mesure du possible, une distance minimale de deux (2) mètres entre toutes les personnes doit être gardée, de l’arrivée à la sortie. Les groupes d’enfants et équipes de travail sont organisés pour limiter au maximum les échanges et contacts. Si possible, les mêmes enfants doivent toujours être gardés dans le même tandem éducatrice-enfants. Lorsqu’un membre du personnel doit laver, nourrir, tenir dans ses bras ou bercer les enfants, il doit porter un masque et la protection oculaire, se laver l’endroit touché par les sécrétions de l’enfant et dans la mesure du possible, retirer ses vêtements et les disposer dans un sac de plastique ou de tissu avant de quitter les lieux de travail.
  7. Lavage des mains: Se laver souvent les mains avec de l’eau tiède et du savon ou avec une solution hydroalcoolique à 60 % pendant au moins 20 secondes limite les risques de transmission dans le milieu de travail. Se laver les mains après avoir mangé, toussé, manipulé quelque chose de fréquemment touché et en entrant et sortant des locaux.
  8. Étiquette respiratoire: se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir ou son coude replié lorsque l’on tousse ou éternue. Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter immédiatement à la poubelle. Ne pas se toucher la bouche ou les yeux avec les mains, qu’elles soient gantées ou non.
  9. Mesures d’hygiène avec le matériel: Étant donné que le virus responsable de la COVID-19 peut survivre sur les surfaces, il est essentiel de limiter le partage des accessoires et appareils professionnels, nettoyer et désinfecter régulièrement l’équipement collectif, assurer le bon fonctionnement et l’entretien des systèmes de ventilation, nettoyer et désinfecter immédiatement les souillures visibles (ex.: urine, salive) et les surfaces ou objets souillés, augmenter la fréquence du nettoyage et de la désinfection quotidienne des aires utilisées par les enfants et le personnel ( tables, comptoirs , jouets, installations sanitaires, aires de jeu).
  10. Obligations légales: Les obligations légales en santé et sécurité du travail, autant pour l’employeur que les travailleuses, doivent être appliquées dans le contexte de la COVID-19. L’employeur doit s’assurer que les mesures de prévention habituellement mises en œuvre sont toujours adaptées. Sinon, il doit les modifier pour protéger les travailleuses contre les risques de contamination. L’employeur doit également les informer sur les risques reliés à leur travail, y compris ceux reliés à la COVID-19. Les travailleuses doivent aussi participer à l’identification et l’élimination des risques et protéger sa santé, sécurité ou son intégrité physique pour ne pas mettre en danger la santé des autres.

 

Ces outils ont été élaborés par la CNESST, de concert avec la Direction générale de la santé publique et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Pour télécharger les outils de la trousse conçue pour le milieu scolaire: cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/outils-secteur-education.aspx . (D.V.)

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page