Connectez-vous à nous

Tomas Plekanec fait des heureux à la Coupe Best Buy

Hockey

Tomas Plekanec fait des heureux à la Coupe Best Buy

HOCKEY. L’attaquant des Canadiens de Montréal Tomas Plekanec a profité de la pause du match des étoiles de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour payer une visite aux jeunes hockeyeurs, le 27 janvier, dans le cadre de la 11e Coupe Best Buy au Centre de la nature.

Commentaires

Plekanec trouvait important d’être là, faire quelques passes et jouer avec les enfants sur la glace Jacques-Demers nommée en hommage au président d’honneur de l’événement.

Une cinquantaine de hockeyeurs ont eu la chance de marquer un but sur une passe de Plekanec. Ce dernier a également signé de nombreux autographes et rencontré les journalistes.

Idole des jeunes

Tomas n’a jamais pensé qu’il pourrait devenir un jour une idole pour les jeunes. «J’ai eu une belle enfance et je me considère chanceux de jouer dans la Ligue nationale de hockey, précise-t-il. Je me souviens d’avoir patiné sur un lac dans ma jeunesse en République tchèque. J’espère que plusieurs jeunes réaliseront leur rêve d’atteindre la LNH.»

Plekanec s’est dit chôyé d’avoir pu endosser le même uniforme que son idole Jaromir Jagr avec l’équipe nationale. «Tout le monde aurait voulu être aussi bon que Jaromir, mais c’est impossible», poursuit celui qui habitait Kladno, la même ville que Jagr.

On se souvient que Plekanec avait pris un bain de foule avec ses coéquipiers, l’an dernier, en prenant part à une séance d’entraînement d’une trentaine de minutes lors de l’inauguration de la septième patinoire extérieure, réfrigérée et multisports, au parc Émile, à Laval-des-Rapides. Ils avaient rencontré une cinquantaine de jeunes de l’école Léon-Guilbault.  

Bien intégré

Plekanec se sent chez lui à la maison, à Montréal. Depuis 15 ans, le vétéran joueur de centre habite au Québec. Il n’a pas caché que ses deux enfants fréquentaient une école francophone et qu’ils étaient intégrés à la culture québécoise tout comme son épouse Lucie Vondrackova. «La langue maternelle de mes enfants est le français. Le Québec est ma deuxième maison.»

Avenir incertain

Plekanec ne sait pas ce que l’avenir lui réserve. Il est conscient qu’il en est peut-être à ses derniers jours avec le Canadien de Montréal. Celui qui n’avait pas été protégé lors du repêchage d’expansion des Golden Knights de Las Vegas pourrait changer d’adresse avant la date limite des transactions. «J’essaie de ne pas trop y penser, avoue-t-il. Je ne fais pas attention aux rumeurs. Je comprends la situation et je ne peux rien y faire.»

Coupe Best Buy

Tous les hockeyeurs rêvent un jour de soulever la Coupe Stanley. D’ici là, les jeunes ont pu vivre des moments magiques en soulevant la Coupe Best Buy, mais aussi en partageant la surface glacée avec le numéro 14 du Tricolore.

«Cet événement, qui réunit près de 200 équipes et 3000 joueurs de hockey atome et pee-wee, est le plus grand tournoi en plein air et leur offre l’occasion de vivre une expérience de hockey sur glace extérieure», affirme la porte-parole, Audrey-Ann Laurin.

La Coupe Best Buy se déroule sur le lac du Centre de la nature sur deux fins de semaine, les 27 et 28 janvier ainsi que les 3 et 4 février.
 

Les Citadelles de Québec ont soulevé la Coupe Best Buy.
Les Citadelles de Québec ont soulevé la Coupe Best Buy.  ©Photo – Photo 2M.Media – Vincent Graton

Plekanec trouvait important d’être là, faire quelques passes et jouer avec les enfants sur la glace Jacques-Demers nommée en hommage au président d’honneur de l’événement.

Une cinquantaine de hockeyeurs ont eu la chance de marquer un but sur une passe de Plekanec. Ce dernier a également signé de nombreux autographes et rencontré les journalistes.

Idole des jeunes

Tomas n’a jamais pensé qu’il pourrait devenir un jour une idole pour les jeunes. «J’ai eu une belle enfance et je me considère chanceux de jouer dans la Ligue nationale de hockey, précise-t-il. Je me souviens d’avoir patiné sur un lac dans ma jeunesse en République tchèque. J’espère que plusieurs jeunes réaliseront leur rêve d’atteindre la LNH.»

Plekanec s’est dit chôyé d’avoir pu endosser le même uniforme que son idole Jaromir Jagr avec l’équipe nationale. «Tout le monde aurait voulu être aussi bon que Jaromir, mais c’est impossible», poursuit celui qui habitait Kladno, la même ville que Jagr.

On se souvient que Plekanec avait pris un bain de foule avec ses coéquipiers, l’an dernier, en prenant part à une séance d’entraînement d’une trentaine de minutes lors de l’inauguration de la septième patinoire extérieure, réfrigérée et multisports, au parc Émile, à Laval-des-Rapides. Ils avaient rencontré une cinquantaine de jeunes de l’école Léon-Guilbault.  

Tomas Plekanec attend le signal de lTomas Plekanec attend le signal de l’ancien arbitre de la LNH Richard Trottier.  ©Photo – Photo 2M.Media – Vincent Graton

Bien intégré

Plekanec se sent chez lui à la maison, à Montréal. Depuis 15 ans, le vétéran joueur de centre habite au Québec. Il n’a pas caché que ses deux enfants fréquentaient une école francophone et qu’ils étaient intégrés à la culture québécoise tout comme son épouse Lucie Vondrackova. «La langue maternelle de mes enfants est le français. Le Québec est ma deuxième maison.»

Avenir incertain

Plekanec ne sait pas ce que l’avenir lui réserve. Il est conscient qu’il en est peut-être à ses derniers jours avec le Canadien de Montréal. Celui qui n’avait pas été protégé lors du repêchage d’expansion des Golden Knights de Las Vegas pourrait changer d’adresse avant la date limite des transactions. «J’essaie de ne pas trop y penser, avoue-t-il. Je ne fais pas attention aux rumeurs. Je comprends la situation et je ne peux rien y faire.»

Coupe Best Buy

Tous les hockeyeurs rêvent un jour de soulever la Coupe Stanley. D’ici là, les jeunes ont pu vivre des moments magiques en soulevant la Coupe Best Buy, mais aussi en partageant la surface glacée avec le numéro 14 du Tricolore.

«Cet événement, qui réunit près de 200 équipes et 3000 joueurs de hockey atome et pee-wee, est le plus grand tournoi en plein air et leur offre l’occasion de vivre une expérience de hockey sur glace extérieure», affirme la porte-parole, Audrey-Ann Laurin.

La Coupe Best Buy se déroule sur le lac du Centre de la nature sur deux fins de semaine, les 27 et 28 janvier ainsi que les 3 et 4 février.
 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page