Connectez-vous à nous

Tentative de meurtre dans Chomedey

Faits divers

Tentative de meurtre dans Chomedey

FAIT DIVERS. Un conflit entre individus connus des services policiers a dégénéré dans la nuit du 12 avril alors qu’un coup de feu a été tiré vers l’un d’entre eux et l’a blessé.

Commentaires

C’est un appel en provenance de l’hôpital du Sacré-Cœur, à Montréal, qui a alerté la Police de Laval à 2h25.

Une personne a alors prévenu le 911 qu’un homme de 24 ans blessé par balle venait de se présenter au centre hospitalier et que l’incident s’était déroulé sur le territoire lavallois.

L’individu a été atteint d’un projectile à une fesse. On n’a jamais craint pour sa vie.

Des patrouilleurs ont convergé vers le secteur montréalais de Cartierville. Ils ont d’abord questionné une personne qui accompagnait la victime, avant d’interroger celle-ci dont la collaboration demeure très difficile à obtenir.

N’empêche, les policiers ont pu apprendre que la rixe a éclaté à l’extérieur d’une résidence de la 7e Rue, près de la 100e Avenue, non loin du parc Campeau.

Deux hommes, le tireur et son complice, sont suspectés jusqu’ici par les enquêteurs au dossier.

«On tente également de déterminer le mobile qu’on nous cache derrière cette affaire», de mentionner Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval.

C’est un appel en provenance de l’hôpital du Sacré-Cœur, à Montréal, qui a alerté la Police de Laval à 2h25.

Une personne a alors prévenu le 911 qu’un homme de 24 ans blessé par balle venait de se présenter au centre hospitalier et que l’incident s’était déroulé sur le territoire lavallois.

L’individu a été atteint d’un projectile à une fesse. On n’a jamais craint pour sa vie.

Des patrouilleurs ont convergé vers le secteur montréalais de Cartierville. Ils ont d’abord questionné une personne qui accompagnait la victime, avant d’interroger celle-ci dont la collaboration demeure très difficile à obtenir.

N’empêche, les policiers ont pu apprendre que la rixe a éclaté à l’extérieur d’une résidence de la 7e Rue, près de la 100e Avenue, non loin du parc Campeau.

Deux hommes, le tireur et son complice, sont suspectés jusqu’ici par les enquêteurs au dossier.

«On tente également de déterminer le mobile qu’on nous cache derrière cette affaire», de mentionner Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page