Connectez-vous à nous

Target: les employés assurés d’un salaire jusqu’à la mi-mai

Actualités

Target: les employés assurés d’un salaire jusqu’à la mi-mai

AFFAIRES.À Laval comme ailleurs au pays, les 17 600 employés des magasins Target seraient assurés d’une paie jusqu’à la mi-mai.

Commentaires

Pour les 16 prochaines semaines, tous auraient droit à leur salaire hebdomadaire. C’est un moindre mal, soutiennent deux employées du magasin du Centre Laval qui, le 19 janvier, ont accepté de nous parler malgré la consigne formelle de ne pas répondre aux questions des médias.

Encore sous le choc de l’annonce de la fermeture, survenue quatre jours plus tôt, elles soulignent que leur magasin fonctionnait plutôt bien. Même que les objectifs de ventes trimestriels étaient régulièrement dépassés, leur disait-on.

Toutes deux à l’emploi de Target Canada depuis son implantation à l’automne 2013, elles n’avaient que de bons mots à formuler à l’endroit de la direction.

«C’est comme si on perdait notre petite famille», commente l’une d’entre elles, qui appréhende déjà sa dernière journée de travail.

Un sentiment partagé par une employée du Target de Joliette, croisée par hasard dans les allées du magasin du Centre Laval où, accompagné de son copain, elle faisait des emplettes.

«C’est le meilleur employeur pour lequel j’ai travaillé», souligne celle qui dit en être à son cinquième emploi.

À la recherche d’aubaines, une autre cliente, à qui nous avons parlé lundi après-midi, ne cachait pas sa déception. «Les prix ne sont pas plus bas qu’ailleurs», maugréait-elle.

De l’avis même d’une caissière, cela n’a toutefois pas empêché les consommateurs de se ruer aux caisses enregistreuses, le dernier week-end.

Rappelons qu’à Laval, Target procure près de 300 emplois disséminés à travers les deux grandes surfaces que la chaîne exploite au mégacentre Notre-Dame de l’autoroute 13, à Sainte-Dorothée, et au Centre Laval.

En opération depuis un peu plus d’un an, la transformation et l’aménagement de ces deux emplacements avaient nécessité de la part du géant américain un investissement respectif de 10 et 20 M$.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page