Connectez-vous à nous

Tragédie de l’A-440: bilan stable et marquage en question

lidl opening times today

Actualités

Tragédie de l’A-440: bilan stable et marquage en question

Alors que trois blessés graves luttent toujours pour leur survie après le terrible accident ayant fait quatre victimes sur l’autoroute 440, lundi après-midi, le ministre des Transports, François Bonnardel, a exprimé la volonté de changer le marquage de la chaussée sur cette desserte empruntée quotidiennement par 300 000 véhicules.

Dans un point de presse aux abords du lieu de cette tragédie routière, le ministre a indiqué croire que de prolonger la ligne blanche de cette voie de desserte amènera les usagers de la route y changer leur habitude de conduite à cet endroit dont l’achalandage est semblable à celui de l’échangeur Turcot, à Montréal.

On sait que de 2014 à 2018, il s’y était produit 160 accidents, dont un ayant coûté la vie à un père de famille.

Parmi les autres mesures préventives avancées jusqu’ici, des échanges auraient lieu entre le ministère des Transports et la Sûreté du Québec (SQ) afin d’intensifier la surveillance policière dans ce secteur.

Quant à la cause de cette tragédie routière, les enquêteurs de la SQ poursuivent leur travail d’investigation, bien que plusieurs médias évoquent une possible distraction [par cellulaire] d’un des conducteurs de semi-remorque.

Bilan inchangé

Au total, l’accident a fait 19 victimes, dont 4 morts, 3 blessés graves encore dans un état critique et 12 personnes ayant subi des blessures sans danger pour leur vie.

Une seule victime décédée a été identifiée, soit un jeune homme de 26 ans du nom de Robert Tanguay Laplante.

Un processus d’identification des véhicules impliqués demeure en cours.

Aide du public

Rappelons que les premières analyses indiquent qu’un des camions lourds aurait percuté un véhicule de promenade, entraînant une chaîne de collision impliquant un total de six voitures quelque 500 mètres à l’est de l’autoroute 15, non loin du boulevard Industriel.

Ce triste événement s’est déroulé vers 15h35, heure de l’appel au 911. Cinq minutes à peine après l’impact initial, l’épais panache de fumée noire était visible de la caserne de pompiers de Vimont, les premiers qui sont arrivés sur place, découvrant que deux véhicules avec quatre citoyens à leur bord se trouvaient prisonnières sous les décombres des camions 18 roues.

On sait que l’une des semi-remorques transportait des fruits et légumes, alors que l’autre se dirigeait vers le magasin Costco avec une cargaison comprenant notamment quatre bonbonnes de gaz propane.

L’A-440 a été rouverte à la circulation le lendemain après que quatre spécialistes en reconstitution d’accident de la Sûreté du Québec (SQ) eurent analysé la scène, en compagnie d’une dizaine d’enquêteurs.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page