Connectez-vous à nous

Sylvie Dufresne double médaillée d’argent

Sports

Sylvie Dufresne double médaillée d’argent

TIR AU POIGNET. La femme forte Sylvie Dufresne a remporté deux médailles d’argent aux Championnats canadiens de Bras de fer tenus récemment à Vancouver.

Commentaires

Sylvie, qui visait le titre, a perdu à deux reprises face à la championne du monde Josée Morneau, du Québec, en finale de la main droite dans la catégorie master 40 ans et plus, 80 kilos.

«Je n’avais jamais tiré contre Josée, une multiple championne du monde des poids lourds. Elle est très forte. Elle a des mains énormes comparativement à moi qui a des mains de fillette. Je ne lui ai pas rendu la vie facile. Je suis contente de mes matchs», mentionne la femme de 45 ans.

Si elle n’a pu vaincre Morneau, Sylvie a eu le meilleur sur Karo-Lynn Savoie, du Manitoba, à trois reprises.

Sylvie a également brillé en décrochant son deuxième titre de vice-championne canadienne dans la catégorie ouverte 80 kilos (main droite).

Durant le tournoi, Sylvie a vaincu deux fois Rebecca Gold, de l’Ontario, et une fois Kari Asham, du Manitoba. «J’ai perdu un duel face à Kari, car j’ai commis deux fautes. Je suis heureuse de mon parcours», enchaîne-t-elle.

Perte de poids

Sylvie aurait voulu perdre encore un peu de poids pour ne pas affronter la redoutable Josée Morneau et faire des duels chez les 70 kilos. «Même si j’ai perdu beaucoup de poids, il me restait une douzaine de livres à perdre. Quand j’ai pris l’avion pour me rendre à Vancouver, j’ai eu des nausées et étourdissements. J’ai décidé de lâcher prise sur mon poids, car je devais faire du sauna si je voulais atteindre mon objectif. Je ne voulais pas m’affaiblir davantage», précise l’athlète de Chomedey.

Direction Malaisie

Si Sylvie a échoué dans sa tentative de décrocher le titre national, elle s’est qualifiée pour le Championnat mondial qui se déroulera à compter du 26 septembre, à Kuala Lumpur, en Malaisie. Elle convoite la médaille d’or dans la catégorie maître, 70 kilos.

Sylvie, qui s’entraîne chez Atlantis et au Carrefour Multisports, devra améliorer son endurance, sa principale faiblesse. «Je vais travailler d’arrache-pied pour faire le poids et devenir encore plus forte des deux mains», termine-t-elle.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page