Connectez-vous à nous

Succès soudain pour l’imagiste Pierre A. Gauthier

Culture

Succès soudain pour l’imagiste Pierre A. Gauthier

ART VISUEL. Psychologue à la retraite, le Vimontois Pierre Adrien Gauthier a développé une technique de modification de ses photos à l’aide de plusieurs logiciels informatiques, un art récemment salué par un prix lors d’une exposition-concours à la Maison Antoine-Lacombe, à Saint-Charles-Borromée.

Commentaires

«Durant ma carrière, j’ai toujours aimé prendre des photos en voyage ou à Montréal, raconte l’homme de 69 ans. Toutefois, je ne suis pas bon photographe, alors j’ai commencé à transformer mes images depuis une vingtaine d’années.»

Avec Pierre Rouleau, un ami de longue date rencontré en 1970 dans la salle de graphisme du Collège de Rosemont, Pierre A. Gauthier a conçu des livres d’art, le premier appelé Métamorphose, le second Art numérique.

«À 81 ans, cet ami s’intéresse beaucoup à ce que je fais et nous continuons à travailler d’autres images, confie le père d’un garçon de 32 ans et une fille de 30 ans. C’est une passion!»

Déclencheur et expositions

Devant ces œuvres aux coloris vifs ayant plu aux amateurs et autres artistes, Pierre Rouleau et son épouse ont prié Pierre A. Gauthier de sortir son art du sous-sol au grand air.

Le citoyen a été accepté au sein de l’Association Lavalloise pour les Arts plastiques en octobre dernier, y profitant des propositions d’activités et concours.

Du 14 mars au 13 avril, plus de 25 créations de l’imagiste, imprimées sur acrylique, prendront place sur les murs de la résidence Le Sélection Laval, boulevard Le Carrefour, aux côtés des tableaux d’une amie artiste-peintre Diane Gendron. Le magasin d’art Hachem, boulevard Le Corbusier, recevra aussi son exposition en décembre.

«Je vise à créer un monde virtuel de beauté où les objets courants et les scènes anodines de la vie acquièrent une nouvelle dimension esthétique, ajoute M. Gauthier. C’est une belle aventure qui s’amorce et je ne sais pas jusqu’où cela va me mener.»

Le passage des œuvres de Pierre A. Gauthier à la Maison Antoine-Lacombe, à Saint-Charles-Borromée, a été récompensé par un second prix.
Le passage des œuvres de Pierre A. Gauthier à la Maison Antoine-Lacombe, à Saint-Charles-Borromée, a été récompensé par un second prix.  ©Photo – Photo gracieuseté

«Durant ma carrière, j’ai toujours aimé prendre des photos en voyage ou à Montréal, raconte l’homme de 69 ans. Toutefois, je ne suis pas bon photographe, alors j’ai commencé à transformer mes images depuis une vingtaine d’années.»

Avec Pierre Rouleau, un ami de longue date rencontré en 1970 dans la salle de graphisme du Collège de Rosemont, Pierre A. Gauthier a conçu des livres d’art, le premier appelé Métamorphose, le second Art numérique.

«À 81 ans, cet ami s’intéresse beaucoup à ce que je fais et nous continuons à travailler d’autres images, confie le père d’un garçon de 32 ans et une fille de 30 ans. C’est une passion!»

Déclencheur et expositions

Devant ces œuvres aux coloris vifs ayant plu aux amateurs et autres artistes, Pierre Rouleau et son épouse ont prié Pierre A. Gauthier de sortir son art du sous-sol au grand air.

Le citoyen a été accepté au sein de l’Association Lavalloise pour les Arts plastiques en octobre dernier, y profitant des propositions d’activités et concours.

Du 14 mars au 13 avril, plus de 25 créations de l’imagiste, imprimées sur acrylique, prendront place sur les murs de la résidence Le Sélection Laval, boulevard Le Carrefour, aux côtés des tableaux d’une amie artiste-peintre Diane Gendron. Le magasin d’art Hachem, boulevard Le Corbusier, recevra aussi son exposition en décembre.

«Je vise à créer un monde virtuel de beauté où les objets courants et les scènes anodines de la vie acquièrent une nouvelle dimension esthétique, ajoute M. Gauthier. C’est une belle aventure qui s’amorce et je ne sais pas jusqu’où cela va me mener.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page