Connectez-vous à nous

Subvention de 12 000 $ pour le Centre communautaire Petit Espoir

Communauté

Subvention de 12 000 $ pour le Centre communautaire Petit Espoir

Le Centre communautaire Petit Espoir pourra compter sur un appui financier de 12 000 $ du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles pour aider les femmes immigrantes à bien s’intégrer.

L’argent provient du programme Action diversité (PAD), qui portait sur le thème Pour réduire les inégalités vécues par les femmes immigrantes et des minorités ethnoculturelles.

«Les activités s’adressent principalement aux femmes du secteur est de Laval, mais tout le monde est le bienvenu», rapporte Bintou Toure, coordonnatrice du regroupement de Saint-François.

Ateliers, conférences, visites

Le Centre communautaire Petit Espoir offrira une vingtaine d’activités de sensibilisation, d’information, de formation et d’échange ainsi que des conférences aux quelque 200 femmes visées par le projet.

Parmi celles-ci, on note une visite à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, afin notamment d’en apprendre plus sur l’histoire de la belle province et des ateliers sur la violence conjugale.

Les rencontres se feront parfois au Centre de la montée du Moulin, parfois à la bibliothèque Marius-Barbeau.

Publicité, bouche à oreille, promotion aux différentes tables de concertation, collaboration de partenaires, dont le Carrefour d’Intercultures de Laval, tous les moyens seront bons pour faire connaître les activités mises sur pied.

Prix Hommage bénévolat-Québec

Par ailleurs, en plus de voir son organisme bénéficier de milliers de dollars pour le projet d’intégration, la coordonnatrice du Centre communautaire Petit Espoir a vécu un beau moment, le 18 avril, en acceptant la récompense «Jeune bénévole – Prix Claude-Masson».

La cérémonie de remise des prix Hommage bénévolat-Québec s’est déroulée en la présence de Julie Boulet, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région.

«On ne s’attend jamais à ça quand on fait du bénévolat. On le fait parce qu’on croit à la mission, pour rendre service aux gens. On voit les impacts autour de nous et on reçoit beaucoup des gens qu’on aide, mais c’est toujours apprécié de recevoir une reconnaissance officielle», de dire celle qui a coordonné les étapes menant à la création du Centre, en 2008.

Au total, 36 personnes ont été honorées dans trois catégories.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page