Connectez-vous à nous

STL: La ligne 404 ouest disparaît

Actualités

STL: La ligne 404 ouest disparaît

TRANSPORT. Dès le 6 janvier 2018, la ligne 404 ouest qui circulait notamment sur le boulevard Samson en direction de la gare Sainte-Dorothée sera abolie au profit d’un circuit 26 bonifié.

Commentaires

Voilà l’annonce que la Société de transport de Laval (STL) a faite le 20 décembre. La 26, qui relie la station de métro Montmorency et la gare, proposera une fréquence aux 30 minutes ou moins, entre 6h et 19. Son premier départ de la gare en direction du métro se fera à 4h41, alors que dans la direction opposée, les usagers pourront embarquer à bord de l’autobus dès 5h18.

Un meilleur service entre Montmorency et le mégacentre Notre-Dame, aux heures de pointe, de même qu’une correspondance avec les trains de la ligne Deux-Montagnes, sont les autres avantages de ce nouveau service, fait valoir la STL.

Quant à la 404 est, le circuit demeure en opération pour le retour des travailleurs, avec des départs de la gare à 16h25, 17h51, 18h30 et 19h45 sur semaine.

Plus efficace

«La 404 ouest et la 26 font pratiquement le même parcours, alors il y aurait eu pratiquement deux autobus l’un derrière l’autre, explique Maude Kicinski, conseillère aux communications pour la STL. La 26 couvre beaucoup plus de terrain et la 404 ouest était peu achalandée. Par souci d’efficacité, il a donc été décidé d’abolir une ligne.»

Cette dernière reconnaît toutefois que des usagers devront se déplacer maintenant sur une plus grande distance pour prendre l’autobus et sur les affiches personnalisées installées aux arrêts de la 404, on indique où se rendre pour emprunter la ligne 26.

«Cette abolition est un changement majeur et outre les affiches, nous informons les gens par le biais de nos afficheurs dynamiques, sur notre site Internet (Horaires et trajets/Nouveautés hiver 2018) et les réseaux sociaux. Il y a aussi notre service à la clientèle qui peut aider dans les déplacements.»

Notons que la ligne 404 ouest existait depuis avril 2007, étant mise en service à l’ouverture du métro.

Autres nouveautés hiver

Le début janvier marquera la bonification de la navette 360, desservant le centre-ville, puisqu’elle passera aux 20 minutes durant le week-end.

Quant aux lignes 26 et 151, on augmente leur fréquence aux 30 minutes maximum dans les deux directions, entre 6h et 19h, alors que le circuit 42 offrira une fréquence aux 20 minutes maximum, dans les deux directions et aux mêmes heures.

On ajoutera aussi des voyages aux lignes 43, 65 et 76. Dans le cas de la première, elle comptera un départ supplémentaire à 16h20 en direction sud (métro Cartier), une demande de la clientèle à laquelle la STL a pu répondre, indique Maude Kicinski, tandis que la seconde proposera deux autres départs vers le nord, soit à 6h20 et 15h03, de Montmorency à la gare Sainte-Rose, et vers le sud à 7h10 et 7h45 (de la gare au métro).

Finalement, la clientèle bénéficiera d’un voyage supplémentaire sur la ligne 76 avec un départ à 18h24 du métro Montmorency en direction de la gare Sainte-Dorothée.

«Nous avons voulu maximiser les lignes et non seulement améliorer le déplacement entre Laval et Montréal, mais également à l’intérieur de la ville», de conclure Maude Kicinski.

Voilà l’annonce que la Société de transport de Laval (STL) a faite le 20 décembre. La 26, qui relie la station de métro Montmorency et la gare, proposera une fréquence aux 30 minutes ou moins, entre 6h et 19. Son premier départ de la gare en direction du métro se fera à 4h41, alors que dans la direction opposée, les usagers pourront embarquer à bord de l’autobus dès 5h18.

Un meilleur service entre Montmorency et le mégacentre Notre-Dame, aux heures de pointe, de même qu’une correspondance avec les trains de la ligne Deux-Montagnes, sont les autres avantages de ce nouveau service, fait valoir la STL.

Quant à la 404 est, le circuit demeure en opération pour le retour des travailleurs, avec des départs de la gare à 16h25, 17h51, 18h30 et 19h45 sur semaine.

Plus efficace

«La 404 ouest et la 26 font pratiquement le même parcours, alors il y aurait eu pratiquement deux autobus l’un derrière l’autre, explique Maude Kicinski, conseillère aux communications pour la STL. La 26 couvre beaucoup plus de terrain et la 404 ouest était peu achalandée. Par souci d’efficacité, il a donc été décidé d’abolir une ligne.»

Cette dernière reconnaît toutefois que des usagers devront se déplacer maintenant sur une plus grande distance pour prendre l’autobus et sur les affiches personnalisées installées aux arrêts de la 404, on indique où se rendre pour emprunter la ligne 26.

«Cette abolition est un changement majeur et outre les affiches, nous informons les gens par le biais de nos afficheurs dynamiques, sur notre site Internet (Horaires et trajets/Nouveautés hiver 2018) et les réseaux sociaux. Il y a aussi notre service à la clientèle qui peut aider dans les déplacements.»

Notons que la ligne 404 ouest existait depuis avril 2007, étant mise en service à l’ouverture du métro.

Autres nouveautés hiver

Le début janvier marquera la bonification de la navette 360, desservant le centre-ville, puisqu’elle passera aux 20 minutes durant le week-end.

Quant aux lignes 26 et 151, on augmente leur fréquence aux 30 minutes maximum dans les deux directions, entre 6h et 19h, alors que le circuit 42 offrira une fréquence aux 20 minutes maximum, dans les deux directions et aux mêmes heures.

On ajoutera aussi des voyages aux lignes 43, 65 et 76. Dans le cas de la première, elle comptera un départ supplémentaire à 16h20 en direction sud (métro Cartier), une demande de la clientèle à laquelle la STL a pu répondre, indique Maude Kicinski, tandis que la seconde proposera deux autres départs vers le nord, soit à 6h20 et 15h03, de Montmorency à la gare Sainte-Rose, et vers le sud à 7h10 et 7h45 (de la gare au métro).

Finalement, la clientèle bénéficiera d’un voyage supplémentaire sur la ligne 76 avec un départ à 18h24 du métro Montmorency en direction de la gare Sainte-Dorothée.

«Nous avons voulu maximiser les lignes et non seulement améliorer le déplacement entre Laval et Montréal, mais également à l’intérieur de la ville», de conclure Maude Kicinski.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page