Connectez-vous à nous

Stéphanie Poirier contribue au succès du Québec aux Jeux du Canada

Hockey

Stéphanie Poirier contribue au succès du Québec aux Jeux du Canada

HOCKEY FÉMININ. Stéphanie Poirier, assistante-entraîneuse de la formation féminine de hockey, a contribué à la conquête de la médaille d’or historique d’Équipe Québec aux Jeux du Canada, le 20 février.

Commentaires

Les Québécoises ont signé six victoires consécutives, les menant au titre. En finale, elles ont défait la puissante machine de l’Ontario, quatre fois championne aux Jeux du Canada, par le pointage de 2 à 1 en prolongation. Audrey Belzile a inscrit le filet vainqueur.

«J’ai vécu deux semaines intenses. Ce fut une expérience inoubliable. Nous étions persuadées que nous gagnerions la médaille d’or», lance d’entrée de jeu Stéphanie Poirier, qui s’occupait des attaquantes.

«Même si nous étions dominées en prolongation, les joueuses n’ont jamais abandonné. Elles y ont toujours cru. Les filles ont travaillé tellement fort lors des entraînements sur les avantages numériques. Et cela a été payant puisque nous avons compté nos deux buts, dont celui de la victoire, avec une fille en plus», poursuit-elle.

Stéphanie a vanté le travail de la gardienne de but Maude Trévisan, qui s’est avérée la joueuse par excellence du tournoi. Elle a repoussé 42 rondelles pour enregistrer sa sixième victoire. Elle a accordé 7 buts sur 144 tirs durant ce tournoi.

«Maude était notre principal atout. Elle a battu deux fois l’Ontario dans la même semaine. C’est du jamais vu!» insiste Stéphanie Poirier.

Stéphanie souligne qu’elle était beaucoup plus nerveuse en demi-finale que lors de l’ultime rencontre. «La rondelle ne semblait pas vouloir entrer dans le filet adverse. Le Québec a défait la Saskatchewan 4 à 3, en prolongation.»

Déception

Stéphanie Poirier n’a pas reçu de médaille d’or, tout comme les autres entraîneurs. «C’est comme aux Jeux olympiques, on ne donne rien aux entraîneurs. C’est dommage! Je ressens une grande fierté d’avoir gagné cette médaille d’or. Je l’ai touchée», indique-t-elle.

Elle pourra toujours se consoler, car elle a reçu une épinglette dorée de la délégation du Québec. Elle pourrait aussi mettre la main sur une bague, réservée aux équipes championnes, de la part de Hockey Québec. Après tout, le Québec vient d’écrire une page d’histoire du hockey féminin.

Cette médaille d’or est la première en trois finales pour le Québec depuis que le hockey féminin a fait ses débuts aux Jeux du Canada, en 1991.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page