Connectez-vous à nous
Stéphane Boyer devient le 9e maire de l'histoire Laval.

Élections municipales

Stéphane Boyer majoritaire au conseil municipal

Le chef du Mouvement lavallois et nouveau maire de Laval, Stéphane Boyer, aura les coudées franches au conseil municipal, lui qui a vu 14 de ses 21 candidats remporter leurs élections hier soir.

Cinq élus d’Action Laval – Équipe Sophie Trottier et deux élus de Parti Laval – Équipe Michel Trottier complètent le nouvel échiquier municipal.

Six nouvelles élues

Des neuf nouveaux élus, six sont des femmes.

Incidemment, pour la première fois de son histoire, Laval présente un conseil paritaire avec 11 femmes et autant d’hommes. Au moment de sa dissolution, le conseil municipal était composé de 13 conseillers et 8 conseillères pour une représentation féminine de 38,1 %.

Isabelle Piché (Action Laval) a délogé le conseiller sortant de Saint-François Éric Morasse (Mouvement lavallois), battu par 469 voix. Les 1575 appuis que Mme Piché a reçus lui ont valu une majorité de 40,5 % des suffrages.

Dans Duvernay–Pont-Viau, Christine Poirier (Mouvement lavallois) a signé la plus écrasante victoire avec 72 % des suffrages exprimés. Elle succède à son chef Stéphane Boyer, qui avait également obtenu en 2017 la plus forte majorité (60,2 %) des 21 districts électoraux découpant l’île Jésus.

Cecilia Macedo (Mouvement lavallois) l’a emporté haut la main dans Marigot à la faveur de 52,8 % des voix. Son prédécesseur Daniel Hébert, qui siégeait comme indépendant, n’a pas sollicité de renouvellement de mandat.

Dans Renaud, Seta Topouzian (Mouvement lavallois) a remporté la victoire à l’arraché, devançant par seulement 23 voix la candidate Grace Ghazal (Action Laval). Elle conserve ainsi le district de Renaud dans le giron du ML alors que l’élu sortant Aram Elagoz avait déjà fait le choix de quitter pour la retraite. Il y aura toutefois une demande de recomptage auprès de la présidente d’Élections Laval, a confirmé hier soir Achille Cifelli, chef d’Action Laval et candidat élu dans Val-des-Arbres.

Ex-présidente de la défunte Commission scolaire de Laval, Louise Lortie (Parti Laval) est désormais la nouvelle conseillère dans Marc-Aurèle-Fortin.  Elle a terminé avec 698 voix devant Francine LeBlanc (Mouvement lavallois). Mme Lortie prend le relais de son chef Michel Trottier qui représentait les électeurs de ce district depuis l’élection partielle de novembre 2019.

Dans Sainte-Rose, c’est Flavia Alexandra Novac (Mouvement lavallois) qui assurera la relève de Virginie Dufour, laquelle avait procuré la victoire au ML au cours des deux élections précédentes.

Trois nouveaux élus

Chez les hommes, Achille Cifelli (Action Laval) fait son entrée au conseil municipal à sa troisième tentative, lui qui avait terminé 2e en 2013 et 2017 derrière Christiane Yoakim. Cette dernière, qui a présidé les séances du conseil municipal durant ses deux mandats, avait annoncé au printemps son retrait de la vie politique. M. Cifelli a récolté 1671 votes (37,6 % des suffrages), 61 de plus que sa plus proche poursuivante Anick Brunet (Mouvement lavallois).

Alexandre Warnet (Mouvement lavallois) a ravi le district de Laval-des-Rapides à la conseillère sortante Isabella Tassoni (Action Laval) qui termine 3e malgré l’appui de 995 électeurs comptant pour 25,7 % des suffrages. Andréanne Fiola (Parti Laval) finit 2e avec 1111 voix (28,7 %) derrière celui qui a terminé la soirée avec 1173 votes pour une majorité de 30,3 %.

Dans Vimont, Pierre Brabant (Mouvement lavallois) a été élu avec une majorité de 34 % (1518 votes) dans une course à quatre. Il a tout de même trouvé le moyen de distancer la meilleure deuxième France Brazeau (Laval citoyens) par 384 voix. Raynald Hawkins (Parti Laval) et Jacynthe Millette-Bilodeau (Action Laval) ont obtenu respectivement 892 et 870 votes chacun. M. Brabant succède à Michel Poissant, qui cette année briguait la mairie sous la bannière de Laval citoyens.

12 conseillers réélus

Du côté des conseillers qui demeurent en poste, le Mouvement lavallois en compte huit.

Il s’agit de Sandra Desmeules (56 %) dans Concorde-Bois-de-Boulogne, Jocelyne Frédéric-Gauthier (42,8 %) dans Auteuil, Sandra El-Helou (55,6 %) dans Souvenir-Labelle, Vasilios Karidogiannis (51,4 %) dans L’Abord-à-Plouffe, Aline Dib (46,5 %) dans Saint-Martin, Ray Khalil (37,6 %) dans Sainte-Dorothée, Nicholas Borne (53,3 %) dans Laval-les-Îles et Yannick Langlois (53,9 %) dans L’Orée-des-Bois.

Pour Action Laval, trois des quatre conseillers sortants obtiennent un 3e mandat : Paolo Galati (46,8 %) dans Saint-Vincent-de-Paul, David De Cotis (54,9 %) dans Saint-Bruno et Aglaia Revelakis (52,2 %) dans Chomedey.

Enfin, Parti Laval a vu Claude Larochelle se faire réélire dans Fabreville avec 48,1 % des suffrages.

Résultats à la mairie

À 33 ans, Stéphane Boyer devient le plus jeune maire de l’histoire de Laval.

Il a fait le plein de 36 620 votes sur 88 176 bulletins valides, soit près de 14 500 votes de plus que son plus sérieux rival pour une confortable majorité de 41,5 %.

Michel Trottier (Parti Laval) arrive bon deuxième avec 22 188 votes (25,2 %), 888 voix devant Sophie Trottier (Action Laval) qui obtient 24,2 % des suffrages.

Loin derrière, les chefs Michel Poissant (Laval citoyens) et Pierre Anthian (Ma ville maintenant) récoltent respectivement 4166 (4,7 %) et 1785 voix (2 %), suivis des candidats indépendants Nicolas Lemire avec 932 votes (1,1 %), Redouane Yahmi 797 voix (0,9 %) et Hélène Goupil 388 votes (0,4 %)

Taux de participation à 28,3 %

Près de trois Lavallois sur quatre ont boudé l’élection.

S’ils étaient 311 562 citoyens inscrits sur la liste électorale, seulement 88 176 bulletins de vote ont été validés dimanche soir, ce qui correspond à un taux de participation de 28,3 %. Un recul de 8 points de pourcentage par rapport au scrutin municipal précédent.

On se rappellera qu’en 2017, 36,3 % des électeurs Lavallois avaient exercé leur devoir de citoyen, ce qui avait valu à la ville-région le titre peu enviable du taux de participation le plus anémique des 17 régions administratives au Québec.  (Réactions et autres textes à venir)

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page