Connectez-vous à nous

Spectacle-bénéfice en hommage à Athena Gervais

lidl opening times today

Actualités

Spectacle-bénéfice en hommage à Athena Gervais

Un peu plus d’un an après le décès tragique de l’adolescente Athena Gervais, un spectacle sera organisé en sa mémoire à l’Annexe 3 de la Salle André-Mathieu, le jeudi 28 mars, dès 19h30.

Mis sur pied par sa marraine, Cynthia Painchaud, dans le cadre du programme Expression de soi et leadership avec une quinzaine de jeunes étudiants, l’événement mettra en vedette Les Frères à ch’val, Souldia, Mononc’ Serge, Dramatik, Sarah-Jane et Les Pookies. Les profits amassés par la vente de billets seront remis à l’Oasis, unité mobile d’intervention, un organisme lavallois choisi par le comité d’élèves.

«C’est pour s’assurer que sa mort ne soit pas en vain», indique Mme Painchaud.

«On veut sensibiliser les jeunes au fait qu’il est possible de s’amuser sans alcool et sans drogue», ajoute son conjoint, Giulio Fioravanti.

Le nom de la soirée musicale, Comme une étoile filante, représente la grande influence qu’a eu Athena lors de son court passage dans la vie de ses proches. «Peu importe qui la rencontrait, cette personne tombait en amour avec elle, raconte la marraine. On voulait faire un événement heureux pour représenter ce qu’elle était.»

Le logo, également imprimé sur des chandails vendus au spectacle, a été dessiné par la sœur de la victime, Mara-Jade Gervais. Il s’agit d’un portrait d’Athena surfant sur une étoile filante grâce à une planche à roulettes.

Amitiés

La jeune fille de 14 ans était connue de l’ensemble de l’école. «Elle souriait constamment et était tellement positive», raconte son meilleur ami, Maxime, 15 ans.

Facile d’approche, la Lavalloise créait des liens avec des élèves de tout âge. «J’étais plus jeune qu’elle et je l’ai accrochée dans le corridor, explique Anika, 13 ans. Elle a dit “ce n’est pas grave” et c’est comme ça qu’on est devenues amies.»

«Depuis sa mort, on ne prend plus de chance de perdre quelqu’un. On surveille plus nos amis.»

–Maxime, 15 ans

«Souvent, elle grimpait dans un arbre et tombait, se souvient Maxime. Plutôt que se plaindre de la douleur, elle commençait à rire.»

Pour sa part, Icia, 13 ans, retient le leadership de la défunte. «C’est elle qui réglait les disputes, lance-t-elle. Les gens la respectaient et l’écoutaient.»

Tragédie

Le 1er mars 2018, la victime a été retrouvée dans un ruisseau derrière son école secondaire, Poly-Jeunesse, dans Sainte-Rose. Elle serait tombée après avoir consommé une boisson alcoolisée sucrée FCKD UP. «Quand j’ai appris son décès, j’ai eu beaucoup de difficultés à m’en remettre, souligne son meilleur ami. On se voyait tous les jours.»

«On trouvait cela tellement injuste pour une fille de 14 ans, mentionne M. Fiovaranti, visiblement ému. Elle n’avait pas besoin de boire pour avoir du plaisir. Ces boissons sont d’abord attirantes parce qu’elles sont sucrées.»

Rappelons que l’accident a mené au retrait de la marque FCKD UP des tablettes. En février, Santé Canada a terminé des consultations publiques sur ce type de boissons.

Les recommandations du coroner, publiées prochainement, apporteront de nouvelles pistes de solution.

Leçons

Le premier exercice du comité organisateur a été d’énumérer les qualités d’Athena, afin de s’en inspirer pour l’événement. «Ce qu’on a appris, c’est qu’après n’importe quel événement tragique, c’est à nous de choisir comment on le vit, a exprimé Mme Painchaud. Les derniers moments ont été tristes, mais tous les souvenirs que nous avons d’elle sont heureux.»

Des billets seront vendus dans des écoles secondaires de Laval. Ils sont aussi disponibles sur www.co-motion.ca ou en appelant au 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste aux transports, à la santé et à l'éducation, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page