Connectez-vous à nous
Action Laval – Équipe Sophie Trottier s’engage à geler le compte de taxes des Lavallois jusqu’en 2025. (Photo 2M.Media – Archives)

Élections municipales

Sophie Trottier promet de geler les taxes jusqu’en 2025

Si elle est élue le dimanche 7 novembre au soir, la candidate à la mairie pour le parti Action Laval, Sophie Trottier, gèlerait le compte de taxes foncières des Lavallois pour les quatre années d’un premier mandat.

Cette promesse vaut pour toutes les catégories d’immeubles, soutient-elle. Mme Trottier va même jusqu’à mettre son éventuel poste en jeu. «Si je manque à cet engagement, je démissionnerai dès le lendemain», affirme l’aspirante à la mairie de Laval dans un communiqué publié en milieu de semaine.

Compte tenu du répit dont les Lavallois ont bénéficié en 2021, les revenus de taxation foncière, principale source de financement des villes, resteraient ainsi inchangés à Laval pour cinq ans.

«La réponse est très positive sur le terrain», dit-elle, ajoutant que le compte de taxes est un sujet sensible qui revient constamment dans les conversations avec les citoyens.

Sophie Trottier, candidate à la mairie pour Action Laval. (Photo gracieuseté)

Gel inconditionnel

Ce gel fiscal mur à mur n’est pas sans rappeler la campagne électorale de 2017, alors que Michel Trottier avait pris le même engagement.  À la différence près que cette fois-ci, la promesse est inconditionnelle, et ce, indépendamment de toute hausse imprévue de l’indice des prix à la consommation (IPC).

Pour l’exercice en cours, par exemple, l’inflation se traduit par une croissance des dépenses de quelque 24 M$. C’est le prix à payer pour compenser la seule hausse du prix des biens et services et les augmentations salariales des employés municipaux prévues aux conventions collectives. Face à ce constat, Sophie Trottier répète que «tout a été pris en considération», évoquant au passage les dizaines de millions en surplus que la Ville engrange année après année.

«On a fait divers scénarios et on va être en mesure de maintenir notre engagement», persiste et signe Mme Trottier sans toutefois pouvoir dire où la Ville puisera les fonds pour couvrir la hausse du coût de la vie et soutenir la hausse des services aux citoyens dans les années à venir.

Proposition des autres partis

Pour sa part, le Mouvement lavallois – Équipe Stéphane Boyer propose de limiter la hausse des taxes à l’inflation prévue, précisant que sous son administration les taxes municipales ont augmenté moins rapidement que l’inflation.

Parti Laval – Équipe Michel Trottier s’engage à geler le compte de taxes résidentiel en 2022 et à maintenir une hausse limitée à 1,33 % pour les 3 années subséquentes.

Laval citoyens – Équipe Michel Poissant suggère un gel des taxes résidentielles, commerciales et agricoles en 2022 et 2023, tandis que Ma ville maintenant – Équipe Pierre Anthian gèlerait également les taxes pour quatre ans.

Gestion responsable

Critiquant l’administration actuelle pour sa «gestion de bar ouvert où l’on ne calcule pas les dépenses», Sophie Trottier déplore que «les coûts ont explosé» depuis les huit dernières années. «Nous allons mettre en place un plan de redressement et implanter des principes de saine gestion», fait-elle valoir.

«Nous allons demander, comme la Vérificatrice générale le recommande, que des dossiers complets soient présentés aux élus pour qu’ils puissent prendre des décisions éclairées», poursuivait la candidate à la mairie, Sophie Trottier.

Au sujet des projets amorcés et/ou annoncés qui n’ont pas été menés à terme, l’aspirante mairesse promet de remédier à la situation une fois élus. «Une gestion responsable avec une évaluation sérieuse aurait permis de choisir les projets et de les amener jusqu’au bout», affirme-t-elle.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page