Connectez-vous à nous

Soixantaine de citoyens et travailleurs évacués après une fuite de gaz

lidl opening times today

Faits divers

Soixantaine de citoyens et travailleurs évacués après une fuite de gaz

LAVAL-DES-RAPIDES. Une excavatrice a rompu une conduite de gaz de quatre pouces de diamètre dans la matinée du 27 novembre, devant le 141, rue François-Souillard, provoquant ainsi l’évacuation d’une quarantaine de résidents du secteur ainsi qu’une vingtaine de travailleurs de la construction.

Commentaires

Pas moins de 1500 citoyens ont également été privés d’électricité durant plusieurs heures.

La machinerie a accroché la conduite vers 8h23, les premiers pompiers arrivant sur place dès 8h31. À ce moment, la fuite était audible et l’évacuation d’une quinzaine de logements de l’avenue Léo-Lacombe, entre le boulevard Cartier et la rue François-Souillard, a débuté dans ce secteur en construction avoisinant la station de métro De la Concorde.

Le chemin de fer se trouvant tout près et le transport en commun étant perturbé, l’Agence métropolitaine de transport et la Société de transport de Laval ont été averties de l’accident pendant que 4 unités du service de sécurité incendie, soit 19 pompiers, s’affairaient à colmater la brèche et prendre des lectures du taux de monoxyde de carbone, les premières montrant jusqu’à 300 PPM (particules par millions). La norme dans un commerce est de 35 et celle d’une résidence de 9.

Quand le gaz a été suffisamment ventilé, les gens ont pu regagner leur chez-soi, le contrôle de la situation étant donné à 12h05.

Pas moins de 1500 citoyens ont également été privés d’électricité durant plusieurs heures.

La machinerie a accroché la conduite vers 8h23, les premiers pompiers arrivant sur place dès 8h31. À ce moment, la fuite était audible et l’évacuation d’une quinzaine de logements de l’avenue Léo-Lacombe, entre le boulevard Cartier et la rue François-Souillard, a débuté dans ce secteur en construction avoisinant la station de métro De la Concorde.

Le chemin de fer se trouvant tout près et le transport en commun étant perturbé, l’Agence métropolitaine de transport et la Société de transport de Laval ont été averties de l’accident pendant que 4 unités du service de sécurité incendie, soit 19 pompiers, s’affairaient à colmater la brèche et prendre des lectures du taux de monoxyde de carbone, les premières montrant jusqu’à 300 PPM (particules par millions). La norme dans un commerce est de 35 et celle d’une résidence de 9.

Quand le gaz a été suffisamment ventilé, les gens ont pu regagner leur chez-soi, le contrôle de la situation étant donné à 12h05.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page