Connectez-vous à nous

Soirées d’humour à découvrir dans Fabreville

Culture

Soirées d’humour à découvrir dans Fabreville

SORTIE. Chaque premier jeudi du mois depuis juillet, les humoristes et animateurs lavallois Samuel Deslongchamps et Cédric St-Onge reçoivent trois humoristes au Ste Rose Steakhouse & Bar, boulevard Curé-Labelle, dans Fabreville.

Commentaires

Pour débuter cette nouvelle série de soirées humoristiques appelées Punch and Roses, le duo a fait appel à leur concitoyen Richardson Zéphir, ainsi qu’à Pierre-Bruno Rivard, un gradué de l’École de nationale de l’humour 2010 et finaliste d’En route pour mon premier gala Juste pour rire, et l’unique Faf.

«Ç’a si bien marché que l’on a fait salle comble dès notre deuxième événement la semaine dernière, de confier Samuel Deslongchamps, qui combine les métiers d’humoriste et pompier dans sa vie professionnelle. Nous avons dû ajouter des places pour accueillir 120 personnes. Cédric et moi trouvions justement que ce genre de soirée manquait sur le territoire lavallois.»

Le 3 août, un autre Lavallois et passionné de sport, Kevin Raphaël, a pris le micro, en plus de l’ex-Chick’n swell Daniel Grenier et d’Angelo Schiraldi, qui a remporté la dernière édition du concours télévisé En route pour mon premier gala Juste pour rire auquel participait aussi Samuel Deslongchamps.

«Nous avons également un DJ sur place pour mettre de l’ambiance sans oublier notre thématique Punch and Roses où nous faisons des liens avec le groupe Guns N’Roses et remettons six vraies fleurs comme prix loufoques à des spectateurs», d’ajouter Samuel Deslongchamps.

Les dames se font aussi remettre une rose en cours de soirée où il est possible de manger sur place.

Le jeudi 7 septembre, ce sera au tour du couple Rosalie Vaillancourt et Pierre-Yves Roy-Desmarais, chacun en solo, et l’ancien rappeur Dom Porter, de venir dérider le public. Notons que pour chaque billet vendu, la somme d’1 $ est remise à l’école Mark Bourque, en Haïti.

«C’est une mission accomplie par des pompiers montréalais et partenaires, de spécifier Samuel Deslongchamps. L’argent qu’on envoie couvre les repas des enfants et les salaires des professeures de cette école primaire.»

L
L’événement mensuel provoque déjà un tel engouement qu’on a dû ajouter de nombreuses places dès le second essai.  ©Photo – Photo gracieuseté – Francis Cossette

Pour débuter cette nouvelle série de soirées humoristiques appelées Punch and Roses, le duo a fait appel à leur concitoyen Richardson Zéphir, ainsi qu’à Pierre-Bruno Rivard, un gradué de l’École de nationale de l’humour 2010 et finaliste d’En route pour mon premier gala Juste pour rire, et l’unique Faf.

«Ç’a si bien marché que l’on a fait salle comble dès notre deuxième événement la semaine dernière, de confier Samuel Deslongchamps, qui combine les métiers d’humoriste et pompier dans sa vie professionnelle. Nous avons dû ajouter des places pour accueillir 120 personnes. Cédric et moi trouvions justement que ce genre de soirée manquait sur le territoire lavallois.»

Le 3 août, un autre Lavallois et passionné de sport, Kevin Raphaël, a pris le micro, en plus de l’ex-Chick’n swell Daniel Grenier et d’Angelo Schiraldi, qui a remporté la dernière édition du concours télévisé En route pour mon premier gala Juste pour rire auquel participait aussi Samuel Deslongchamps.

«Nous avons également un DJ sur place pour mettre de l’ambiance sans oublier notre thématique Punch and Roses où nous faisons des liens avec le groupe Guns N’Roses et remettons six vraies fleurs comme prix loufoques à des spectateurs», d’ajouter Samuel Deslongchamps.

Les dames se font aussi remettre une rose en cours de soirée où il est possible de manger sur place.

Le jeudi 7 septembre, ce sera au tour du couple Rosalie Vaillancourt et Pierre-Yves Roy-Desmarais, chacun en solo, et l’ancien rappeur Dom Porter, de venir dérider le public. Notons que pour chaque billet vendu, la somme d’1 $ est remise à l’école Mark Bourque, en Haïti.

«C’est une mission accomplie par des pompiers montréalais et partenaires, de spécifier Samuel Deslongchamps. L’argent qu’on envoie couvre les repas des enfants et les salaires des professeures de cette école primaire.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page