Connectez-vous à nous

Six mois plus tard, Eva Nassif confirmée candidate libérale

Actualités

Six mois plus tard, Eva Nassif confirmée candidate libérale

Déclarée vainqueur de l’investiture libérale dans le comté de Laval l’automne dernier, Eva Nassif a dû attendre six longs mois avant de savourer sa victoire.

Commentaires

Voilà le temps qu’il a fallu à la Commission juridique du Parti libéral du Canada pour confirmer son élection que contestait l’ex-président de la Fraternité des policiers de Laval et candidat défait à l’investiture tenue le 22 novembre 2009, Jean Rousselle.

Suspectant certaines irrégularités qui auraient pu influer sur le résultat d’élection, M. Rousselle souhaitait que l’on reprenne l’exercice. Son appel a été entendu par les instances du parti, mais n’a pas donné les résultats escomptés.

Au Parti libéral du Canada, on n’a pas voulu préciser la nature du grief, ni le résultat du vote auquel ont pris part quelque 1100 délégués.

De l’expérience

Eva Nassif, candidate libérale officielle depuis le 27 avril dans le comté représenté aux Communes par la députée bloquiste Nicole Demers, est mère de triplets de 14 ans et habite Laval depuis 17 ans.

Elle succède à Alia Haddad, qui avait mordu la poussière lors des deux dernières élections fédérales en 2006 et 2008. Incidemment, Mme Haddad était aussi en lice lors de l’assemblée d’investiture controversée de l’automne dernier.

Aujourd’hui traductrice, réviseure et terminologue, Mme Nassif, qui détient un diplôme en sciences infirmières du Liban et qui a exercé la profession pendant près de huit ans, n’en est pas à ses premières armes en politique.

En 2008, elle a été candidate libérale dans Terrebonne-Blainville, où elle avait doublé le nombre de votes que son prédécesseur avait obtenus en 2006. Reste que ses 9000 voix ne lui avaient valu que 16,5 % des suffrages exprimés, loin derrière la bloquiste élue Diane Bourgeois. Ses partisans retiendront qu’elle avait terminé seconde, devant les candidats conservateur et néo-démocrate.

Les études en veilleuse

Admise au programme de doctorat en traduction à l’Université de Montréal, Mme Nassif a fait le choix de mettre ses études en veilleuse pour se consacrer à l’investiture dans Laval, qu’elle a gagnée le 22 novembre 2009.

Membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec depuis 2006, elle a siégé à l’Association étudiante des cycles supérieurs de Concordia à titre de coprésidente et de conseillère. Mme Nassif est membre de la Commission des femmes, à la Commission du multiculturalisme et à la Commission politique du Parti libéral du Canada.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page