Connectez-vous à nous

Shinkaruk a le dernier mot contre Providence

lidl opening times today

Hockey

Shinkaruk a le dernier mot contre Providence

Les joueurs du Rocket de Laval n’ont jamais baissé les bras contre les Bruins de Providence, le 20 mars, à la Place Bell, comblant des déficits à deux reprises pour finalement l’emporter 3 à 2 en tirs de barrage par le bâton de Hunter Shinkaruk.

Daniel Audette et Michael Pezzetta ont aussi touché la cible durant les huit rondes de tirs de barrage nécessaires pour déterminer un vainqueur.

En temps règlementaire, Audette et Cale Fleury ont marqué les buts du Rocket.

La rencontre avait bien mal commencé pour le Rocket, alors que Joe Cox est tombé au combat dans les premières minutes du match, forçant Joël Bouchard à s’ajuster à 11 attaquants pour la grande majorité du match tout en devant jongler avec ses trios.

La perte de Cox n’a cependant pas empêché les joueurs du Rocket de tenir tête à l’une des très bonnes formations de la division Atlantique, offrant du jeu très physique en plus d’obtenir d’excellentes chances de marquer tout au long du premier vingt.

Malgré un avantage de 11 à 5 au chapitre des tirs au but pour Laval, les visiteurs sont parvenus à s’inscrire au pointage en premier. Stuart Percy a ouvert la marque avec un tir de loin qui s’est frayé un chemin à travers la circulation devant la cage du Rocket pour finalement tromper la vigilance du gardien Connor LaCouvee.

Moins de cinq minutes d’écoulées en deuxième période, Jake Evans a mis la table pour le 13e filet de la saison de Daniel Audette, ramenant ainsi les deux équipes à la case départ. Evans a coupé au filet avec vitesse, permettant à Audette de prendre son retour de lancer dans l’enclave et déjouer le cerbère Zane McIntyre.

La réplique des Bruins est venue du bâton de Jakob Forsbacka Karlsson moins de deux minutes plus tard. Le Suédois a redonné les devants aux siens avec un tir d’une précision chirurgicale en avantage numérique. Après deux périodes, le Rocket tirait de l’arrière 2 à 1.

Audette croyait bien avoir créer l’égalité avec son deuxième but du match, mais le tir du québécois a terminé sa course sur la barre transversale derrière McIntyre. Même si le Rocket a bénéficié de deux occasions en avantage numérique, c’est finalement à forces égales que Cale Fleury a forcé la prolongation avec son 8e but de la saison sur des passes de Nikita Jevpalovs et David Sklenicka avec moins de cinq minutes à jouer.

Les deux équipes s’échangèrent les chances de marquer en période de prolongation, sans toutefois parvenir à capitaliser.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page