Connectez-vous à nous

Semaine de la Déficience Intellectuelle: « Comme on se ressemble! »

Communauté

Semaine de la Déficience Intellectuelle: « Comme on se ressemble! »

L’Association de Laval pour la Déficience Intellectuelle (ALDI) a lancé l’édition 2013 de la Semaine Québécoise pour la Déficience Intellectuelle, sous le thème Comme on se ressemble! le 1er mars dernier, au campus lavallois de l’Université de Montréal.

Sous la présidence d’honneur du député de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, la conférence de presse a été l’occasion de présenter les différentes activités, mais surtout de conscientiser la population à la réalité de la déficience intellectuelle. «Avec [ce slogan] Comme on se ressemble! on voulait juste signifier que ces personnes ne sont pas moins intelligentes, juste plus lentes», précise Jessica Harrison, secrétaire à l’ALDI.

De l’école au monde du travail

Durant l’évènement, l’organisme a également mis l’accent sur un aspect précis du quotidien de ces personnes: la transition entre l’école et le travail.

Et c’est précisément cette étape qu’est en train de vivre Mélanie, 34 ans, qui partage sa semaine entre un stage en pharmacie et l’école aux adultes. «Ici, je place des produits dans tout le magasin et je fais le facing», explique la jeune femme.

Une bonne expérience pour Mélanie, selon Christine Piché, éducatrice au CRDITED de Laval (anciennement CRDI Normand-Laramée), qui suit son parcours régulièrement. «C’est sûr qu’elle ne peut pas faire de caisse, mais sinon, il n’y a pas grand-chose qu’elle ne peut pas faire. Dans le travail, elle est parfois distraite, il faut la ramener, mais sinon ça se passe très bien.»

Évolution

Après trois ans à l’emploi de la pharmacie, Mélanie a fait de grands progrès, selon Gilles Branchaud, gérant de la succursale Uniprix Plaza Cartier.

«Elle a plus de facilité à prendre la parole, à communiquer avec les autres et à gérer ses idées.» Une bonne intégration grandement due à l’appui des autres employés, selon M. Branchaud. «Avant d’intégrer Mélanie, j’en ai parlé à mon équipe, car c’est eux qui l’encadre chaque jour.»

L’expérience s’est avérée si concluante qu’un autre jeune homme qui vit avec une déficience intellectuelle a été intégré à l’équipe.

Plus de 200 en stage

Selon le CRDITED de Laval, 275 Lavallois atteints de déficience intellectuelle seraient actuellement en stage. «C’est valorisant pour eux et pour l’employeur», fait valoir Mme Piché. «Oui, pour moi, c’est une forme d’implication sociale», confirme Gilles Branchaud.

Activités

– Exposition d’œuvres d’art réalisées par des élèves ayant une déficience intellectuelle, au centre administratif de la commission scolaire: du 11 au 15 mars, de 7h30 à 17h, ouvert à tous.

– Inauguration de la salle sensorielleà la résidence Louise-Vachon: le mardi 12 mars, de 14h à 16h, réservée aux employés et aux usagers.

– Café-rencontre et diffusion du documentaire «L’extraordinaire différence» à la résidence Louise-Vachon: le mardi 12 mars, de 19h, ouvert à tous.

– Vente de savons fabriqués par les élèves de l’école Jean-Piaget, au centre administratif de la commission scolaire: le mercredi 13 mars, de 9h à 12h, ouvert à tous.

– Vente de sculptures de bois fabriqués par les élèves de l’école Alphonse-Desjardins, au centre administratif de la commission scolaire: le mercredi 13 mars, de 9h à 11h, ouvert à tous.

– Tournois de hockey inter-organismes au centre communautaire Laval-des-Rapides: le vendredi 15 mars, de 10h à 12h, ouvertà tous.

– Tournée de hockey des personnalités du Québec, au Complexe Sportif Guimond: le samedi 25 mai,à 14h, ouvert à tous.

Information: 450972-1010.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page