Connectez-vous à nous

Second souffle à la Troupe Fantasia

lidl opening times today

Art-de-vivre

Second souffle à la Troupe Fantasia

Alors qu’une deuxième génération de jeunes femmes passionnées prend la relève de Ghislaine Burque, fondatrice et directrice artistique de la Troupe Fantasia, la compagnie spécialisée en comédie musicale recherche activement de jeunes garçons de huit ans et plus ainsi que des hommes pour ses productions.

«Ce qu’offre Fantasia est unique et stimulant avec de la formation en chant, théâtre, diction et danse, affirme joyeusement Louise Arsenault, une résidente de Sainte-Rose qui a rejoint la troupe en septembre dernier. Ça nous permet d’explorer diverses formes d’art en groupe avec un bel esprit de famille et camaraderie.»

Louise Arsenault et Jasmine Bélanger font partie de la nouvelle garde à la Troupe Fantasia qui remonte sur scène en juin avec une intrigue mettant en vedette des tziganes et nobles. (Photo 2M.Media)

Actuellement, 15 rôles masculins sont en partis défendus par des femmes, ce qu’aimerait changer la direction de Fantasia.

«Nous manquons principalement de chanteurs, bien qu’éventuellement, nous aimerions aussi greffer des danseurs et acteurs au groupe», précise Jasmine Bélanger, interprète et directrice technique, dont la sœur et autre fille de Ghislaine Burque, Rosange, a pris la direction artistique de la troupe lavalloise.

«Cette expérience permet d’être soi-même, de se laisser aller, continue Louise Arsenault. Nous allons chercher des émotions au plus profond de notre être. C’est un vrai défoulement. Dans notre prochaine pièce, il y a des rôles virils de nobles, ducs, gitans. Ces personnages sont très masculins.»

«Être sur scène, c’est le plus beau rendez-vous au monde. J’y crois. Ça t’aide à t’épanouir en tant que personne et artiste.»

 – Jasmine Bélanger, interprète et directrice technique

Prochaine production

Les 7 et 8 juin, Fantasia reprendra l’un de ses succès, Le Tzigane au croissant d’or, au Théâtre des Muses de la Maison des arts de Laval. L’œuvre est l’une des nombreuses écrites et composées par Ghislaine Burque, qui a créé la Troupe Fantasia il y a 42 ans.

«Aucune autre compagnie ne présente cette œuvre qui nous est exclusive, raconte Jasmine Bélanger. Ça se déroule vers la fin du 18e siècle, en France, où la naissance d’un enfant provoque un jeu d’héritage dans une histoire mettant en scène des nobles, gitans et chevaliers.»

Hommage

Faisant désormais partie du conseil d’administration de Fantasia, Jasmine Bélanger  réalise l’ampleur du travail qu’a accompli sa mère.

«C’est colossal! Sans oublier qu’elle est une maman de quatre enfants, elle voyait à tout dans une production: textes, musique et coordination de toutes les étapes de production. Nous [les enfants] avons tous fait partie de Fantasia, étant nés dedans. C’est notre seconde famille.»

«De jouer, chanter et danser ainsi demeure très énergisant, ajoute Louise Arsenault. On s’amuse beaucoup. Autre détail: ça peut devenir une excellente option d’activité parent et enfant; je pense notamment à un père et fils adolescent qui auraient envie de partager de bons moments ensemble.»

La Troupe Fantasia présente «Le Tzigane au croissant d’or», comédie musicale en quatre actes de Ghislaine Burque, les 7 et 8 juin, à 19h30, au Théâtre des muses de la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest). Information: 450 628-2285 ou www.troupefantasia.com.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Art-de-vivre

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page