Connectez-vous à nous

Savoir combiner les aliments

lidl opening times today

Actualités

Savoir combiner les aliments

Éviter la grippe, prévenir l’obésité, écarter les migraines ou vaincre l’arthrite, c’est possible selon Lucile Martin-Bordeleau. Le secret se cacherait dans notre alimentation ou plutôt dans Les bonnes combinaisons alimentaires, titre de son ouvrage, récemment réédité.

Commentaires

«Ce n’est pas une diète, mais une manière idéale de se nourrir pour être en forme, explique d’entrée de jeu la femme de 90 ans. Et je suis la preuve de ce que j’avance!»

Épouse et maman de cinq fils, c’est lorsque son mari débute des études de naturopathie que Mme Martin-Bordeleau commence à s’intéresser aux combinaisons alimentaires. «Vers l’âge de 40 ans, je commençais à avoir une mauvaise circulation, des insomnies et des maux de tête et c’est à cette période qu’on a appliqué ce que mon mari apprenait.»

Aujourd’hui, l’auteure n’est pas peu fière de dire qu’elle ne prend aucun médicament ni vaccin et qu’elle ne souffre d’aucune maladie.

Le principe

Selon la résidente de Laval-des-Rapides, comprendre les combinaisons alimentaires c’est tout d’abord connaître le fonctionnement du système digestif.

«Chaque catégorie d’aliments se digère d’une façon, avec des enzymes différentes.» Ainsi, manger sucré après le repas rendrait la digestion plus longue et difficile.

Elle suggère aussi de convertir nos assiettes au blé entier. «Il faut manger des produits avec une meilleure valeur alimentaire, car avec des aliments incomplets, le corps aura tendance à aller chercher ce qui lui convient dans nos réserves de vitamines et de minéraux, ce qui donne des carences.»

La mère de l’athlète Alain Bordeleau et du politicien Robert Bordeleau qui a élevé sa famille selon ces principes reconnaît les mettre de côté à l’occasion. «On peut faire des écarts, ce n’est pas ça qui est grave, mais comme je dis souvent, ce n’est pas entre Noël et le jour de l’An qu’il faut faire attention, mais entre le jour de l’An et Noël.»

Journée type

Avant de conclure l’entrevue, elle dévoile quelques conseils pour une journée type parfaite.

«Il faut commencer la journée en mangeant des fruits, pour préparer l’estomac après un épisode de jeun. À midi, on débute avec des crudités, de l’amidon et des légumes. Si vous avez faim l’après-midi, mangez une carotte ou un bout de céleri. Au souper, encore des crudités avec un poisson ou une viande.»

Le livre se termine également avec quelques-unes de ses recettes pour un mode de vie plus sain. «Je l’ai publié la première fois en 1986, depuis il a été réédité plusieurs fois. La technique est toujours la même, mais il y a de nouveaux aliments et je donne plus d’exemples.»

Lucile Martin-Bordeleau donnera également une conférence le 16 mars, au Palace, à l’occasion du mois de la nutrition. Le livre est en vente dans les librairies. Information: 450 688-8205.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page